2 mars 2017 / 18:30 / dans 7 mois

FRANCE 2017-Le Medef veut geler la hausse de la dépense publique

* Le Medef propose une croissance “0% valeur” de la dépense

* En ligne avec Fillon, Macron “va dans le bon sens”

* Le patronat “effrayé” par les projets Hamon, Le Pen et Mélenchon

PARIS, 2 mars (Reuters) - Le Medef a invité jeudi les candidats à l‘élection présidentielle française à s‘engager sur la maîtrise des finances publiques et préconisé un gel de la progression des dépenses publiques de fonctionnement pendant cinq ans.

Alors que la croissance spontanée des dépenses publiques représente une vingtaine de milliards d‘euros par an, une augmentation nulle permettrait de réaliser une économie latente d‘environ 100 milliards d‘euros au cours du prochain quinquennat, a expliqué son président Pierre Gattaz lors d‘une présentation à la presse des propositions du Medef pour la réforme de l‘Etat et de la fonction publique.

La rupture avec “la dérive de la dépense publique”, qui passe par une réforme de la sphère publique, est la condition sine qua non du retour à une croissance forte et au plein emploi, estime l‘organisation patronale.

“Pour exporter, pour embaucher, pour innover, pour se robotiser, pour se digitaliser, il faut des marges. Pour avoir des marges, il faut baisser la fiscalité française. Pour baisser la fiscalité française, il faut baisser les dépenses publiques de fonctionnement. CQFD”, a résumé le président du Medef Pierre Gattaz lors de la présentation à la presse des propositions de l‘organisation patronale pour la modernisation de la sphère publique.

Entre autres pistes de réforme de la fonction publique envisagées pour alimenter cette réduction des dépenses publiques, le Medef propose notamment le non-remplacement d‘un fonctionnaire sur trois partant à la retraite, qui s‘accompagnerait d‘un recentrage de la sphère publique sur les fonctions régaliennes de l‘Etat et d‘une redéfinition des missions, de la carrière et des statuts des fonctionnaires.

Mais il “faut le faire avec les fonctionnaires et pas contre”, a précisé Pierre Gattaz.

PLUS PRÈS DE FILLON QUE DE MACRON

Sans donner de chiffre précis sur le nombre de postes qu‘il jugerait nécessaire de supprimer dans la fonction publique, le président du Medef a déclaré être “plus près de 500.000 départs de fonctionnaires que de 120.000”, en référence aux chiffres figurant respectivement dans les programmes de François Fillon et Emmanuel Macron.

Mais “c‘est pas un objectif brutal (...), c‘est la conséquence d‘une méthode faite de management, de motivation, de mobilité”, a-t-il ajouté.

L‘organisation patronale est également plus en ligne avec le candidat du parti Les Républicains qu‘avec celui du mouvement En Marche ! concernant les efforts à mener sur les dépenses publiques.

Les 60 milliards d‘euros de baisse des dépenses publiques sur cinq ans envisagés par l‘ex-ministre de l‘Economie de François Hollande sont jugés “un peu juste” par Pierre Gattaz. Le député de Paris avance dans son programme un chiffre de 100 milliards d‘euros, comparable aux attentes du Medef.

Regrettant que les thématiques des dépenses publiques et de la réforme de la fonction publique ne soient que peu évoquées par les prétendants à l‘Elysée, Pierre Gattaz a mis en garde contre les programmes “totalement anti-économiques” de Marine Le Pen, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon.

Les projets de la présidente du Front national et du candidat de “La France insoumise” relèvent selon lui de l’“hérésie”, tandis que celui du candidat socialiste repose sur deux hypothèses “totalement farfelues” et “tout à fait absurdes” : le recul de la croissance et des emplois. (Myriam Rivet, édité par Sophie Louet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below