2 mars 2017 / 06:48 / dans 9 mois

LafargeHolcim dit que son usine a financé des groupes armés en Syrie

ZURICH, 2 mars (Reuters) - LafargeHolcim a annoncé jeudi qu‘une enquête interne avait révélé que sa cimenterie en Syrie avait contribué au financement de groupes armés dans le pays.

“Il apparaît après enquête que notre usine locale a fourni des fonds à des tierces parties dans le cadre d‘arrangements avec un certain nombre de ces groupes armés, dont des organisations interdites, afin de pouvoir continuer à fonctionner et d‘assurer la sécurité du passage des employés et des fournitures de et vers l‘usine”, déclare la société suisse dans un communiqué.

“L‘enquête ne permet pas d‘établir avec certitude les destinataires finaux de ces fonds au-delà de ces tierces parties engagées.”

Avec du recul, les conditions exigées pour assurer la continuation du fonctionnement de l‘usine étaient inacceptables.” (John Revill, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below