27 février 2017 / 16:43 / dans 7 mois

Orange Bank coûtera €100 mlns en 2017, équilibre dans cinq ans?

par Gwénaëlle Barzic et Julien Ponthus

PARIS, 27 février (Reuters) - Orange anticipe que le lancement de son projet de banque mobile en France lui coûtera 100 millions d‘euros en 2017, un investissement en forme de pari pour l‘opérateur télécoms qui espère atteindre l‘équilibre d‘ici cinq ans.

Le secteur bancaire est fébrile dans la perspective de l‘arrivée d‘ici l‘été de la banque 100% mobile du numéro un français des télécoms et alors que l‘entrée en vigueur de la loi Macron facilite désormais la mobilité des clients.

Certains acteurs historiques craignent que ce nouvel acteur, fort de son gisement de 30 millions de clients mobiles et de son vaste réseau de distribution, ne vienne bousculer la donne en cassant les prix.

Surfant sur l‘explosion de l‘usage d‘internet et du mobile par les consommateurs pour leurs opérations bancaires, la banque en ligne, où sont désormais positionnés l‘ensemble des grands établissements financiers, demeure cependant un défi en termes de rentabilité et ne représente à ce stade que 10% de parts de marché dans l‘Hexagone.

“Il (le secteur bancaire, NDLR) ne s‘était peut-être pas tellement inquiété depuis pas mal d‘années. Donc un peu de nouveauté, un peu de fraîcheur, je pense que cela ne leur fera peut-être pas de mal”, déclarait le PDG d‘Orange Stéphane Richard lors de la présentation des résultats annuels du groupe la semaine dernière.

Il a gardé le secret sur la date de lancement, précisant seulement qu‘Orange Bank deviendrait une réalité commerciale avant l‘été.

Signe que le lancement approche, cette nouvelle activité a été pour la première fois intégrée dans les comptes 2016 du groupe avec une perte opérationnelle ajustée (Ebitda) de 12 millions d‘euros au titre de l‘an dernier.

“En 2017, on a prévu un impact négatif sur nos chiffres d‘environ 100 millions d‘euros”, a expliqué le PDG lors de la conférence de presse.

“On a un business plan qui doit nous permettre après - si cela marche évidemment - de toucher un point mort au bout de quelques années et ensuite de créer vraiment de la richesse.”

Selon une source interne, Orange estime que le délai pour atteindre cet équilibre pourrait se situer aux environs de cinq années.

Orange Bank s‘est donné pour ambition de conquérir deux millions de clients en 10 ans, un objectif qualifié d’“ambitieux” mais “pas délirant” par Stéphane Richard.

Le numéro un du secteur Boursorama, filiale de la Société générale, revendique aujourd‘hui un million de clients plus de dix ans après son lancement.

Dans le cadre de son plan stratégique Essentiels 2020, Orange s‘est donné pour objectif de réaliser 400 millions d‘euros de revenus dans la banque à horizon 2018.

Voir aussi :

* La Poste lance à son tour une banque 100% en ligne

* Zen face à Orange Bank, Oudéa (SocGen) voit Boursorama octupler

* Orange renoue avec la hausse des ventes, relève le dividende (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below