10 février 2017 / 20:59 / il y a 6 mois

LEAD 1-USA-Price secrétaire à la Santé, l'Obamacare en ligne de mire

(Actualisé avec prise de fonctions, déclarations de Trump)

WASHINGTON, 10 février (Reuters) - L'élu républicain conservateur de Géorgie Tom Price a pris vendredi ses fonctions de secrétaire à la Santé, un département ministériel qui sera donc dirigé désormais par un opposant déterminé à la loi Obama sur l'assurance-maladie, que le président Donald Trump a promis d'abroger.

A la tête du département de la Santé et des services à la personne (HHS), Tom Price qui est chirurgien orthopédique de formation, va pouvoir réécrire l'Affordable Care Act de 2010, la loi dite Obamacare, qui a permis à quelque 22 millions d'Américains d'obtenir une couverture maladie.

Il pourrait prendre rapidement des décisions encadrant l'application du texte actuel en attendant un éventuel débat au Congrès pour abroger purement et simplement la loi.

Donald Trump a signé le 20 janvier, le jour même de son entrée en fonctions, un décret présidentiel gelant certaines dispositions de la loi et incluant d'autres mesures visant à affaiblir ce dispositif emblématique de la présidence de Barack Obama. Mais dans une récente interview à la chaîne Fox News, il a expliqué que l'adoption d'un nouveau texte pourrait devoir attendre l'année prochaine.

Vendredi, il a déclaré que le processus était "difficile" tout en assurant que l'entrée en fonctions de Tom Price permettrait de le faire progresser.

"Nous entrons désormais dans la dernière ligne droite", a-t-il assuré lors d'une conférence de presse à la Maison blanche à l'occasion de la visite officielle du Premier ministre japonais, Shinzo Abe.

UN ALLIÉ DES OPPOSANTS À L'OBAMACARE

Il n'a donné aucune précision mais a dit que les Etats-Unis disposeraient à terme d'"une santé extraordinaire à un prix plus bas".

Bien que majoritaires au Congrès, les républicains, qui ont toujours vu dans l'Obamacare une présence exagérée de l'Etat fédéral, n'ont pas encore réussi à se mettre d'accord sur la nature du texte visant à le remplacer.

"Le fait d'avoir le Dr Tom Price à la tête du HHS nous assure un allié déterminé dans notre travail pour annuler et remplacer l'Obamacare", s'est félicité vendredi Paul Ryan, le chef de la majorité à la Chambre des représentants.

Tom Price, membre depuis 2005 de la Chambre, dont il présidait la commission du Budget, a travaillé sur des textes visant à remplacer l'Obamacare par des crédits d'impôts permettant de souscrire à une assurance-santé.

Au Sénat, sa nomination a été approuvée vendredi par 52 voix contre 47.

Les démocrates lui reprochent ses investissements boursiers dans des sociétés du secteur de la santé pour plusieurs centaines de milliers de dollars alors qu'il travaillait sur des textes législatifs relatifs au secteur.

Ils ne sont pas d'accord non plus sur ses idées sur la restructuration du programme Medicare pour les personnes âgées, ni sur sa volonté de supprimer les financements fédéraux du Planning familial.

Le HHS chapeaute à la fois les programme Medicare et Medicaid, le programme d'assurance-maladie pour les pauvres, le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies et l'autorité du médicament, la Food and Drug Administration (FDA). Il dispose d'un budget annuel de plus de 1.000 milliards de dollars (940 milliards d'euros). (Susan Cornwell, avec Susan Heavey et Steve Holland à Washington, Brendan O'Brien à Milwaukee; Danielle Rouquié et Marc Angrand pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below