10 février 2017 / 07:57 / dans 7 mois

Reckitt Benckiser rachète Mead Johnson $16,6 milliards

par Martinne Geller

LONDRES, 10 février (Reuters) - Reckitt Benckiser Group a annoncé vendredi l‘achat du spécialiste américain de la nutrition infantile Mead Johnson Nutrition pour 16,6 milliards de dollars (15,6 milliards d‘euros).

Passif inclus, l‘opération représente un total de 17,9 milliards de dollars.

Le groupe britannique, fabricant de l‘expectorant Mucinex, de l‘antalgique Nurofen et des préservatifs Durex, versera 90 dollars par action Mead Johnson, un montant supérieur de 30% au cours de clôture de celle-ci la veille de l‘annonce des négociations, la semaine passée.

Reckitt vise pour son nouvel actif une croissance dans le haut d‘une fourchette variant de 3% à 5% par an à moyen ou long terme. Il anticipe 200 millions de livres d‘économies annuelles d‘ici la fin de la troisième année suivant l‘opération, laquelle devrait en outre être relutive dès la première année, et avec un pourcentage à deux chiffres d‘ici la fin de la troisième.

Mead Johnson, qui produit la gamme d‘aliments pour bébé Enfamil, était considéré comme un cible potentielle depuis sa scission d‘avec le laboratoire pharmaceutique Bristol-Myers Squibb en 2009, en raison notamment de sa forte présence sur les marchés asiatiques et latino-américains marqués par une croissance démographique soutenue.

Reckitt n‘était pas considéré comme un des acquéreurs les plus probables en raison de la faible part de son activité dans l‘alimentaire et de son absence totale du marché de la nutrition infantile.

Le prix proposé par Reckitt représente 17 fois l‘Ebitda par action Mead Johnson attendu en 2017, selon les analystes de Wells Fargo, soit moins que les 20 payés par Nestlé pour l‘acquisition de Wyeth en 2012 ou les 22 payés par Danone pour Numico en 2007.

Des sources avaient dit à Reuters en 2014 que Danone pouvait être intéressé par l‘achat de Mead Johnson mais le groupe français a depuis réalisé l‘acquisition de Whitewave, ce qui réduit la probabilité d‘une contre-offre.

Les spéculations autour d‘une offre de Nestlé avaient resurgi récemment dans la presse mais les activités de nutrition infantile du groupe suisse étaient susceptibles de soulever des obstacles en termes de concurrence.

Reckitt a par ailleurs annoncé un chiffre d‘affaires de 2,76 milliards de livres au quatrième trimestre, en hausse de 1% à périmètre comparable. Sur l‘ensemble de l‘année, il a progressé de 3%. Le bénéfice par action annuel publié est en hausse de 6% à 256,5 pence. (Avec Julie Carriat et Marc Joanny, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below