9 février 2017 / 09:14 / il y a 6 mois

LEAD 1-Commerzbank pense devoir faire encore plus d'efforts

(Actualisé avec précisions sur les résultats, citation, cours de Bourse)

par Arno Schuetze

FRANCFORT, 9 février (Reuters) - Commerzbank a publié jeudi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes mais la deuxième banque d'Allemagne a aussi jugé qu'il lui fallait faire encore davantage d'efforts pour renouer avec une croissance durable.

Le titre cédait 2,92% à 7,51 euros à 09h09 GMT alors que l'indice bancaire européen prenait 0,29% au même moment et l'indice Dax 0,23% à la Bourse de Francfort.

"Nous ne pouvons pas encore être satisfaits de la qualité de nos résultats", a réagi le président du directoire, Martin Zielke, dans un communiqué.

Commerzbank a fait état d'un bénéfice net de 183 millions d'euros au quatrième trimestre, supérieur aux prévisions des analystes, qui l'attendaient à 154 millions d'euros.

Conformément au consensus, le produit net bancaire est resté stable à 1,3 milliard d'euros, freiné par des taux d'intérêt bas et par la faiblesse de la demande de crédit de la part des entreprises allemandes.

L'établissement n'a pas publié de prévision de résultats pour 2017 mais il a dit viser une stabilité de sa base de coûts.

Il s'attend à provisionner le même montant qu'en 2016 pour couvrir ses prêts non performants dans ses activités de banque de détail et de financement des entreprises. Les provisions pour créances douteuses dans le secteur maritime ont été relevées dans une fourchette de 450 à 600 millions d'euros.

En 2016, la banque avait relevé le montant global de ses provisions d'un tiers à 900 millions d'euros, essentiellement en raison de son exposition au secteur maritime.

Confronté aux surcapacités des compagnies de transport et au ralentissement du commerce mondial, le secteur maritime est en crise comme l'a illustré la perte trimestrielle de 2,7 milliards de dollars (2,5 milliards d'euros) annoncée mercredi par le danois A.P. Moeller-Maersk.

Le bénéfice d'exploitation de la division de Commerzbank chargée du financement des petites et moyennes entreprises allemandes, vache à lait de l'établissement, a progressé d'un trimestre sur l'autre à la faveur d'une baisse des provisions.

Celui de la banque de détail a stagné en raison des taux d'intérêt négatifs qui annihilent les réductions de coûts et la hausse de la demande de crédit immobilier des particuliers.

Commerzbank a annoncé en septembre son intention de supprimer près de 10.000 postes, soit environ 20% de ses effectifs, et d'interrompre le versement de dividendes le temps de se restructurer, avec pour objectif une amélioration de sa rentabilité à l'horizon 2020. (Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below