9 février 2017 / 06:53 / dans 10 mois

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS, 9 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues quasiment stables à l'ouverture jeudi, dans le sillage de Wall Street
qui a clôturé la veille sur de maigres écarts.
    Une vague de résultats animera la tendance.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait gagner jusqu'à 0,15% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,05%
et le FTSE à Londres 0,07%. 
    La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 0,53%, la prudence restant de mise
avant un entretien prévu vendredi entre le Premier ministre Shinzo Abe et le
président américain Donald Trump aux Etats-Unis.
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon)
 prend près de 0,30%. 
    Wall Street a clôturé mercredi en ordre dispersé, le Dow Jones 
affichant un recul de 0,18% tandis que le S&P-500 a pris 0,07% et le
Nasdaq 0,15%.
    La Bourse de New York, qui a bien profité de l'élection de Donald Trump,
marque une pause, digérant les résultats d'entreprises dans un contexte
d'incertitude liée au programme économique du nouveau président américain.
    Sur le marché des changes, le dollar rebondit mais sa progression est
limitée par la baisse des rendements obligataires des emprunts d'Etat américains
à sept, 10 et 30 ans. Les investisseurs excluent une nouvelle hausse des taux de
la part de la Réserve fédérale en mars au vu des incertitudes entourant la
nouvelle politique économique présidentielle.
    Le billet vert progresse légèrement face à un panier de devises de référence
, son indice revenant à 100,3300, et il gagne 0,22% face au yen, à
112,18 yens.
    Les incertitudes politiques en Europe et notamment celles entourant la
future élection présidentielle en France pèsent sur l'euro, qui recule de
0,17% face au dollar à 1,0679 dollar.
    Dans ce climat, l'écart de rendement entre la dette française 
et allemande est à ses plus hauts niveaux depuis novembre 2012.
    Sur le marché pétrolier, les cours se stabilisent. L'Agence américaine
d'information sur l'énergie (EIA) a fait état d'une baisse des stocks d'essence
plus forte que prévu. Le baril de Brent s'échange aux
alentours de 55,50 dollars et celui du brut léger américain autour de
52,60 dollars. 
 
  PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 9 FÉVRIER:
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 DE      07h00  Balance commerciale            décembre    +21,4 mds    +21,7
                                                                         mds
 US      13h30  Inscriptions au chômage        semaine au  250.000       246.000
                                               4 février                 
 US      15h00  Stocks des grossistes          décembre    +1,0%         +1,0%
 
    VALEURS À SUIVRE
    * COMMERZBANK. Le produit net bancaire et le bénéfice de la
deuxième banque allemande ont stagné au quatrième trimestre, pénalisés par des
taux d'intérêt bas et par la faiblesse de la demande de crédit de la part des
entreprises. 
    * THYSSENKRUPP a fait état d'un bond de 40% de son bénéfice
d'exploitation ajusté au premier trimestre de son exercice décalé, conformément
aux attentes des analystes, mais a prévenu que la relance de ses activités dans
l'acier européen n'interviendrait que plus tard dans l'année. 
    * PUBLICIS a clôturé laborieusement l'exercice 2016, plombé par un
net recul de ses ventes aux Etats-Unis et par l'inscription d'une charge de
dépréciation de 1,44 milliard d'euros sur ses actifs dans le numérique.
[nP6N15P02L)
    * PERNOD RICARD a publié jeudi des résultats semestriels en
progression, portés par la solide dynamique de son whisky Jameson aux Etats-Unis
et par le redémarrage des ventes de son cognac Martell en Chine.   
    
    * SANOFI - Une cour d'appel américaine a prononcé mercredi la
suspension d'un jugement qui aurait empêché le laboratoire français et son
partenaire américain Regeneron Pharmaceuticals de vendre leur
traitement du cholestérol Praluent pendant la procédure d'appel de ce même
jugement.        
    * PSA a annoncé mercredi proposer une hausse moyenne de 1,6% des
salaires en 2017, supérieure à l'augmentation de 1,25% de l'année précédente.
 

    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Avec Yoshifumi Takemoto, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français,
édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below