8 février 2017 / 18:17 / il y a 6 mois

VW-Comité d'entreprise accuse la direction de violer ses promesses

BERLIN, 8 février (Reuters) - Le comité d'entreprise de Volkswagen a accusé les dirigeants du constructeur automobile allemand de ne pas respecter leurs engagements dans le cadre d'un accord de baisse des coûts, ce qui pourrait annoncer des tensions au sein du groupe qui peine à surmonter l'impact du scandale des émissions.

Dans une lettre au directeur de la marque VW, Herbert Diess, à laquelle Reuters à eu accès, les dirigeants syndicaux disent que lui, et le directeur des ressources humaines, Karlheinz Blessing, n'ont pas respecté les termes du "pacte pour l'avenir" signé en novembre, en écartant toute embauche au premier semestre 2017 et en réduisant les effectifs d'emplois temporaires plus rapidement et plus drastiquement que convenu.

"Le directoire (...) sape les termes du pacte pour l'avenir", disent les syndicats dans la lettre envoyée mardi.

Direction et syndicats chez Volkswagen ont signé un accord visant à supprimer 30.000 emplois dans le monde au sein de sa marque éponyme afin de réaliser 3,7 milliards d'euros d'économies par an d'ici à 2020, en échange de la promesse d'éviter les licenciements secs d'ici à 2025.

VW a déclaré mercredi que ce pacte serait appliqué mais qu'il y aurait probablement des tensions.

L'action Volkswagen a perdu 1,37% mercredi, à 139 euros, alors que l'indice automobile en Europe était stable. (Andreas Cremer, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below