7 février 2017 / 06:57 / il y a 9 mois

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

7 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient ouvrir
sans grand changement mardi, dans le sillage de Wall Street qui a clôturé la
veille sans élan sur fond d'interrogations sur la politique économique de Donald
Trump
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait perdre jusqu'à 0,1% à l'ouverture, le Dax à Francfort devrait
être stable, tandis qu'à l'inverse le FTSE à Londres pourrait gagner
jusqu'à 0,1%.
    La Bourse de Tokyo a cédé 0,35%, affectée par le repli de Wall Street et un
raffermissement du yen défavorable aux valeurs exportatrices.
    Les investisseurs restent en outre sur la réserve avant la rencontre entre
le Premier ministre japonais Shinzo Abe et le président américain Donald Trump
en fin de semaine, qui sera largement consacrée aux questions commerciales et
monétaires.
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon)
 est en léger recul de 0,06%. 
    Wall Street a terminé en légère baisse lundi en l'absence d'élément
suffisamment fort pour soutenir la tendance haussière à l'oeuvre depuis
l'élection de Donald Trump.
    Si les marchés ont dans un premier temps apprécié les promesses de relance
budgétaire, de baisses d'impôts et de dérégulation du nouveau président
américain, ils s'interrogent de plus en plus désormais sur les aspects
isolationnistes de sa politique, aussi bien en matière d'immigration que de
protectionnisme commercial.
    Sur le marché des changes, le dollar regagne un peu du terrain perdu lundi
face au yen, en raison de l'aversion au risque des investisseurs qui se
sont portés vers la devise japonaise. 
    Dans les transactions en Asie, le dollar, qui a reculé jusqu'à 111,625 yens
, un plus bas depuis la fin novembre, s'est affiché en hausse de 0,1% en
fin de séance, au lendemain d'un repli de 0,8%.
    L'euro recule de 0,47% face au billet vert, à 1,0698 dollar. Les
incertitudes politiques eu Europe, notamment en France, pèsent sur la devise du
bloc des 19.
    Sur le marché obligataire, le rendement de la dette française à 10 ans
 a atteint son plus haut niveau depuis septembre 2015, sur fond
d'inquiétudes liées à l'élection présidentielle.
    Sur le marché pétrolier, les cours se stabilisent. Le baril de Brent 
et le brut léger américain prennent 0,25% à respectivement 55,86 dollars
et 53,14 dollars. Le marché oscille toujours entre les signes de réduction de la
production dans le cadre de l'accord entre l'Opep et des pays non-Opep et
l'annonce de stocks de brut plus élevés que prévu aux Etats-Unis.
    
     
PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 7 FÉVRIER:
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 FR      07h45  Commerce extérieur             décembre                  -4,38mds
         07h45  Balance des paiements          décembre                  -2,3mds
         07h45  Situation budgétaire de        décembre                  -93,3mds
                l'Etat                                                   
 DE      07h00  Production industrielle        décembre    0,3%          0,4%
 US      13h30  Balance commerciale            décembre    -$45mds       -$45,2mds
   
    VALEURS À SUIVRE

    * BNP PARIBAS a annoncé mardi un bénéfice net annuel en hausse de
15% et dévoilé les objectifs de son plan stratégique 2020, qui promet, malgré
des taux d'intérêt encore très bas, une hausse continue du dividende et des
profits grâce à de nouvelles économies et à la digitalisation de ses métiers. 
 
    * RENAULT a annoncé l'acquisition de la société PVI, spécialiste
de la conversion de véhicules industriels au gaz naturel ou à l'électrique. Ce
rachat permettra au constructeur d'accélérer la mise en ÷uvre de nouvelles
technologies. 
    * VALEO a annoncé un accord pour la création d'une coentreprise à
50/50 avec le sud-coréen Pyeong Hwa, son partenaire historique dans le domaine
de la transmission. Valeo-Kapec, qui emploiera environ 3.000 salariés, devrait
réaliser un chiffre d'affaires de l'ordre d'un milliard d'euros et sera relutive
dès la première année sur la marge opérationnelle de Valeo.      
    * NOKIA. Morgan Stanley a relevé sa recommandation de
"pondération en ligne" à "surpondérer" sur l'équipementier télécoms, avec un
objectif de cours qui passe de 5,0 à 5,70 euros.
    * KLEPIERRE a fait état lundi soir de résultats supérieurs à ses
attentes en 2016 grâce à la hausse des loyers qu'il perçoit mais a indiqué que
les ventes de produits de mode dans ses centres commerciaux avaient souffert
l'an dernier des conditions météorologiques.    
    * LATECOERE a annoncé lundi un chiffre d'affaires 2016 stable à
taux de changes constants, en raison du recul de  l'activité aérostructure
(-4,4%) lié à la baisse des cadences de l'A330. L'équipementier aéronautique a
indiqué que sa performance du second semestre s'inscrirait dans le prolongement
de celle du premier semestre.         
    * CARMAT a annoncé avoir décidé de retirer sa demande initiale de
reprise des essais de son coeur artificiel et prévoir de soumettre une nouvelle
demande prochainement "avec les éléments requis". 

    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Avec Nichola Saminather, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français,
édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below