6 février 2017 / 14:39 / dans 8 mois

LEAD 1-Hasbro bat le consensus au T4, l'action bondit

6 février (Reuters) - Hasbro a annoncé lundi un bénéfice et un chiffre d‘affaires trimestriels meilleurs que prévu, grâce à la forte demande qui s‘est portée sur ses poupées Disney Princess et Reine des Neiges pendant la période des fêtes de fin d‘année aux Etats-Unis.

L‘action du numéro deux américain du jouet bondit de 14,74% à 94,81 dollars dans les premiers échanges à Wall Street après un record à 96,34 dollars à l‘ouverture.

Le revenu tiré des jouets pour filles a bondi de 52% et le groupe de Pawtucket (Rhode Island) a également tiré parti d‘une solide demande de poupées adaptées du dessin animé de Dream Works “Les Trolls”.

Hasbro a remporté en 2014 le juteux contrat des poupées inspirées de personnages de Disney tels que Cendrillon et Blanche Neige au détriment de Mattel.

Les ventes mondiales de ses produits dans le jeu ont augmenté de 11%, portées par la marque de jeu de cartes “Magic: The Gathering and Pie Face”.

Le chiffre d‘affaires de Hasbro a augmenté de 11,2% à 1,63 milliard de dollars (1,52 milliard d‘euros) au quatrième trimestre, dépassant le consensus de Thomson Reuters I/B/E/S qui le donnait à 1,50 milliard.

Le bénéfice net part du groupe est ressorti à 192,73 millions de dollars, soit 1,52 dollar par action, contre 175,76 millions (1,39 dollar) un an auparavant.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action s‘établit à 1,64 dollar, largement au-dessus du consensus qui était de 1,12 dollar.

Hasbro est le premier fabricant de jouets à publier de solides résultats trimestriels en dépit de fêtes de fin d‘année moroses.

Les ventes de jouets ont augmenté de 5%, contre une prévision de 6,5%, freinées par une concurrence accrue et des achats moins importants lors des trois premières semaines de décembre, selon le cabinet d‘études The NPD Group.

Jakks Pacific a publié de mauvais résultats pour les trois derniers mois de l‘année 2016. Le distributeur Toys“R”Us a fait état d‘une baisse de 3,4% de ses ventes à magasins comparables en janvier, dans un contexte de fortes promotions.

Mattel, le numéro un américain du secteur, a annoncé en janvier des ventes et un bénéfice trimestriels décevants, relevant ”un ralentissement significatif des ventes sur son marché intérieur durant la période des fêtes de fin d‘année. (Gayathree Ganesan à Bangalore, Wilfrid Exbrayat et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below