3 février 2017 / 22:14 / dans 9 mois

LEAD 1-Telecom Italia a dépassé le consensus en 2016

(Actualisé avec des précisions)

MILAN, 3 février (Reuters) - Telecom Italia a annoncé vendredi un excédent brut d‘exploitation (EBE) supérieur aux attentes en 2016 grâce à des réductions de coûts et aux solides résultats de ses opérations intérieures.

Le premier opérateur télécoms italien a dit qu‘il investirait autour de 11 milliards d‘euros en Italie de 2017 à 2019, dont cinq milliards dans un futur réseau à ultra-haut débit. Il compte que le réseau de fibres optiques couvre 95% du territoire italien d‘ici la fin 2019 et que le réseau mobile 4G soit accessible à plus de 99% de la population d‘ici là.

Il vise enfin 1,9 milliards d‘euros d‘économies dans le cadre de ce plan triennal 2017-2019.

L‘EBE (Ebitda) a augmenté de 14,4% à 8,02 milliards d‘euros, dépassant le consensus d‘analystes fourni par l‘opérateur télécoms, contrôlé par Vivendi avec une participation de 24%, qui donnait 7,98 milliards.

L‘Ebitda dégagé en Italie a renoué avec la croissance l‘an passé, à un taux de 4,5%, en excluant les éléments exceptionnels, dépassant le consensus de la société. Sur une base publiée, l‘Ebitda a augmenté de 20,6%.

En revanche, le chiffre d‘affaires a diminué de 3,5% à 19,04 milliards d‘euros mais il dépasse là encore le consensus qui était de 18,91 milliards.

Telecom Italia anticipe une hausse du chiffre d‘affaires annuel et de l‘Ebitda en Italie durant les trois prochaines années, la croissance de ce dernier étant projetée dans le bas d‘une fourchette à un chiffre.

La dette nette ajustée de l‘opérateur, qui cherche de nouvelles sources de revenus en raison de la rude concurrence des groupes internet dans la téléphonie traditionnelle, était de 25,12 milliards d‘euros fin décembre contre 27,28 milliards un an auparavant, diminution acquise grâce à la vente d‘une participation dans Telecom Argentina et à l‘arrivée à échéance en novembre d‘un emprunt convertible.

L‘objectif est de ramener la dette nette à moins de 2,7 fois l‘Ebitda publié d‘ici la fin 2018.

Telecom Italia pense enfin que sa filiale TIM Participaçoes , deuxième opérateur mobile brésilien, poursuivra son redressement.

TIM Brasil a annoncé ce même vendredi une marge opérationnelle supérieure aux attentes au quatrième trimestre, portant son action à un plus haut de trois mois.

Agnieszka Flak, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below