3 février 2017 / 17:59 / il y a 7 mois

Uniper veut vendre sa part dans un terminal GNL italien-sources

MILAN/FRANCFORT, 3 février (Reuters) - Uniper, l'entité qui regroupe les centrales électriques traditionnelles et le négoce d'énergie d'E.ON, a mandaté Goldman Sachs pour vendre sa participation dans un terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) italien, ce qui pourrait valoriser l'activité totale à un milliard d'euros, ont rapporté à Reuters trois sources proches du dossier.

L'opération pourrait se dérouler au premier semestre 2017, ont indiqué les sources, précisant toutefois que rien ne garantissait qu'une vente aurait bien lieu.

Uniper détient 48,24% du terminal OLT Offshore LNG Toscana, tandis que Iren, groupe italien de services aux collectivités, en possède 49,07%. Les 2,69% restants sont aux mains de l'américain Golar LNG.

"Il s'agit d'actifs réglementés, donc il devrait y avoir une demande soutenue", a dit l'une de ces sources.

Le terminal devrait attirer divers acteurs comme le fonds Macquarie ou First State Investments, la branche gestion d'actifs de Commonwealth Bank of Australia (CBA) , ont précisé ces sources.

La part d'Uniper dans OLT pourrait être valorisée à 500 millions d'euros, ont précisé les sources, ajoutant que l'activité totale pourrait représenter un milliard d'euros et une capacité de 3,75 milliards de mètre cubes par an, soit 4% des besoins de l'Italie. (Stephen Jewkes et Christoph Steitz, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below