3 février 2017 / 10:58 / il y a 7 mois

BOURSE-Worldline grimpe, UBS le juge sous-valorisé et bien placé sur son marché

PARIS, 3 février (Reuters) - Worldline et sa maison-mère Atos gagnent vendredi plus de 1% et figurent parmi les plus fortes hausses de l'indice parisien SBF 120, UBS jugeant le spécialiste des systèmes de paiement sous-valorisé et bien positionné pour profiter de la prochaine entrée en vigueur d'une nouvelle directive européenne.

UBS entame son suivi sur le titre Worldline avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 30 euros.

L'intermédiaire estime que le titre se traite avec un rabais de 11% par rapport à ses concurrents européens.

Il rappelle en outre que 2017 sera une année cruciale pour le secteur qui va devoir se préparer à l'entrée en vigueur en janvier 2018 de la nouvelle directive européenne sur les services de paiement (DSP2). Ce texte pourrait inciter les banques à externaliser davantage leurs activités de traitement des paiements voire à céder des actifs.

Pour UBS, Worldline est "bien placé" pour bénéficier de cette directive en raison de ses capacités opérationnelles, de sa large base de clientèle au sein du secteur bancaire et de sa volonté de se lancer dans des acquisitions, soutenue par la qualité de son bilan.

UBS s'attend à ce que la marge d'Ebitda de Worldline augmente de plus de 400 points de base d'ici 2019.

Le titre Worldline gagne 1,54% à 25,33 euros, Atos prenant 1,54% lui aussi à 102,45 euros, alors que le SBF 120 est en hausse de 0,62% au même moment. (Bertrand Boucey, édité par)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below