1 février 2017 / 16:05 / il y a 9 mois

LEAD 2-Le marché automobile américain en baisse en janvier

(Actualisé avec chiffres d‘AutoData)

par Bernie Woodall

DETROIT, 1er février (Reuters) - Les ventes de voitures ont baissé de 1,8% en janvier aux Etats-Unis en raison du repli des achats des loueurs, des administrations et des flottes d‘entreprise, les constructeurs donnant la priorité aux ventes aux particuliers, plus rentables.

Les ventes aux flottes, et notamment celles destinées aux loueurs de voitures, portent surtout sur des voitures de tourisme alors que les particuliers continuent de préférer les SUV (sport utility vehicles) et les pick-up.

“C‘est l‘année des pick-up et des crossovers (SUV). Il n‘y en a que pour eux”, a déclaré Judy Wheeler, directrice des ventes de Nissan aux Etats-Unis. Le modèle Rogue du constructeur japonais, un SUV, a par exemple vu ses ventes bondir de 45,5% en janvier sur le marché américain.

Le cabinet d‘études spécialisé Autodata précise que 62,6% des ventes de janvier aux Etats-Unis ont concerné des SUV et des pick-up, contre 58,2% il y a un an.

Les ventes globales ont diminué de 1,8% sur le mois à 1,14 million de véhicules, ce qui correspond à un chiffre annualisé et corrigé des variations saisonnières de 17,61 millions, contre 17,9 millions il y a un an, selon Autodata.

Le chiffre annualisé est proche du consensus de 17,55 millions donné par les estimations de 40 économistes interrogés par Thomson Reuters.

Même si l‘année débute par une baisse, certains dirigeants du secteur automobile estiment que le marché américain pourrait inscrire un nouveau record en 2017 grâce à la politique de soutien à la croissance et aux mesures d‘assouplissement de la réglementation promises par le nouveau président Donald Trump.

Avant l‘élection présidentielle, de nombreux analystes tablaient au contraire sur une baisse des ventes cette année.

CHUTE DE PLUS DE 11% DES VENTES DE TOYOTA

General Motors a fait état d‘un recul de 3,8% de ses ventes, alors que son concurrent Ford résistait mieux avec une baisse limitée à 0,6%, grâce à la demande pour ses pick-up.

Ces derniers ont vu leurs ventes bondir de 12,5% de ses ventes de pick-up, ce qui a pratiquement compensé le recul de 17,5% de ses ventes de voitures de tourisme.

Fiat Chrysler Automobiles a aussi limité la casse, avec un recul limité à 11% qu‘il explique par la baisse des ventes aux flottes, tout comme Nissan dont les ventes américaines ont progressé de 6,2% au lieu de la baisse de 2,5% qui était prévue.

Toyota, le numéro quatre aux Etats-Unis derrière les “Big Three” de Detroit et devant Nissan, a de son côté fait état d‘une chute inattendue de 11,3% de ses ventes à 143.048 unités.

La baisse du marché américain en janvier est perçue comme un contrecoup normal après un mois de décembre meilleur que prévu qui lui a permis de terminer 2016 sur un nouveau record, estiment des économistes et analystes.

Janvier est traditionnellement le mois le plus creux de l‘année en termes de volumes de ventes et les chiffres de mercredi ne remettent pas en cause la solidité fondamentale du marché, soulignent-ils.

En décembre, les ventes sur le marché américain avaient atteint 18,43 millions d‘unités en taux annualisé, bien plus que les 17,7 millions attendues par les analystes. Le deuxième marché mondial a ainsi progressé en 2016 pour la septième année consécutive, avec des records les deux dernières années.

Tableau des ventes par catégories

Tableau des ventes des constructeurs (Véronique Tison et Marc Angrand pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below