1 février 2017 / 14:40 / il y a 7 mois

BOURSE-Apple touche un plus haut de 18 mois après ses résultats

1er février (Reuters) - Apple est en forte progression mercredi dans les premiers échanges à la Bourse de New York, au lendemain de l'annonce de la première hausse des ventes d'iPhone depuis un an.

Vers 14h35 GMT, l'action du groupe californien, première capitalisation boursière mondiale, gagne 5,25% à 127,80 dollars, son plus haut niveau depuis le 23 juillet 2015. Au même moment, le Dow Jones avance de 0,41% et le Nasdaq de 0,69%.

L'action de la firme à la pomme restait sur un gain de près de 25% au cours des 12 derniers mois.

Au mois 12 intermédiaires ont relevé leur objectif de cours avec une médiane à 139 dollars l'action. Stifel et RBC, les plus optimistes, ont relevé leurs objectifs de 15 dollars, à respectivement 130 et 140 dollars.

Selon les analystes de Canaccord Genuity, la base installée des utilisateurs fidèles à l'iPhone a progressé et offre ainsi à la marque l'opportunité de vendre d'autres produits et services.

Les fournisseurs d'Apple tels que Skyworks Solutions , Broadcom et Cirrus Logic montent également en Bourse avec des gains compris entre 1,8% et 4%.

Apple a vendu 78,29 millions d'exemplaires de l'iPhone au cours du trimestre octobre-décembre, le premier de son exercice fiscal 2016-2017, contre 74,78 millions sur la période correspondante un an plus tôt. Les analystes financiers prévoyaient en moyenne des ventes de 77,42 millions d'unités, selon FactSet StreetAccount.

Les résultats, les premiers à inclure les ventes de l'iPhone 7 sur la totalité du trimestre, interviennent alors que le marché mondial des smartphones montre des signes de ralentissement de la demande et que la concurrence des appareils fonctionnant avec le système d'exploitation Android reste forte.

Pour le deuxième trimestre de l'exercice, Apple prévoit un chiffre d'affaires situé entre 51,5 et 53,5 milliards de dollars, inférieur au consensus de 53,79 milliards.

Selon Luca Maestri, le directeur financier du groupe, la vigueur du dollar explique cette prévision prudente.

Les analystes de Mizuho jugent toutefois cet objectif raisonnable. (Aishwarya Venugopal; Catherine Mallebay-Vacqueur et Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below