1 février 2017 / 07:03 / dans un an

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS, 1er février (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en hausse mercredi à l‘ouverture alors que le dollar se reprend timidement et que Wall Street a réduit ses pertes mardi en fin de séance, dans un contexte de remontée de la volatilité sur les marchés.

D‘après les premières indications disponibles, l‘indice CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu‘à 0,42% à l‘ouverture, le Dax à Francfort 0,53% et le FTSE à Londres 0,48%.

L‘attente de la décision de la Réserve fédérale américaine, à 19h00 GMT, après sa réunion de deux jours de politique monétaire, incite à la prudence. La Fed devrait maintenir ses taux directeurs à leurs niveaux actuels.

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse une séance hésitante, soutenue en fin de journée par une retombée du yen face au dollar.

La devise américaine rattrape une partie de ses pertes à la faveur d‘achats à bon compte et se traite à 113,33 yens, en hausse de 0,44%, après avoir touché un plus bas de 112,08 yens dans la crainte que l‘administration Trump ne cherche à déprécier sa monnaie pour favoriser les exportations américaines.

Le dollar a réalisé sa plus mauvaise performance pour un mois de janvier depuis 30 ans à la suite de la déclaration du président américain selon laquelle “tous les autres pays vivent sur la dévaluation” de leur monnaie.

L‘indice MSCI regroupant les valeurs d‘Asie et du Pacifique (hors Japon) prend 0,1% à ce stade.

Les marchés chinois restent fermés pour le Nouvel An lunaire mais des indices d‘activité dans l‘industrie et les services en Chine montrent une poursuite de la croissance en janvier.

Wall Street a fini en baisse mardi, pénalisée par les secteurs les plus sensibles à la conjoncture sur fond de résultats décevants et d‘inquiétude persistante sur la politique de l‘administration Trump. Le Dow a terminé en repli de 0,54% en clôture après avoir perdu jusqu‘à 0,93%.

Les investisseurs semblent préoccupés par les conséquences économiques des velléités isolationnistes de Trump, illustrées par l‘interdiction d‘entrée sur le territoire américain décrétée pour les ressortissants de sept pays.

Après la clôture, Apple a annoncé la première hausse des ventes d‘iPhone depuis un an, un résultat salué par une hausse de plus de 3% de son action dans les transactions hors séance.

Le recul du dollar favorise certaines matières premières dont le cuivre mais le pétrole est reparti en léger repli face à la hausse des stocks américains.

VALEURS À SUIVRE

* PSA. La marque DS disposera en Europe à la mi-2018 d‘un réseau commercial distinct de Citroën grâce auquel elle compte relancer ses ventes après une année 2017 qui s‘annonce encore délicate en volume, a déclaré à Reuters le directeur de la marque haut de gamme de PSA.

* Les VALEURS TECHNOLOGIQUES pourraient être recherchées après les bonnes performances d‘Apple au premier trimestre de son exercice décalé. Le groupe a annoncé la première hausse de ses ventes d‘iPhone depuis un an et son titre prenait plus de 3% mardi dans les transactions hors séance.

* SIEMENS a relevé mardi ses prévisions de résultats annuels après une hausse d‘un quart des bénéfices de ses activités industrielles sur les trois derniers mois de 2016, grâce à sa division d‘automatisation.

* ROCHE a annoncé mercredi un bénéfice net en hausse de 7% à taux de change constant en 2016, proche des attentes des analystes. Le groupe pharmaceutique suisse a également dit qu‘il tenait à conserver son segment diabète, réagissant à une information de Bloomberg voulant que le laboratoire envisage diverses possibilités pour lui.

* UNICREDIT a assuré à ses actionnaires que la Banque centrale européenne était satisfaite du plan de redressement qu‘elle lui a présenté et qu‘elle ne lui réclamerait pas plus de dépréciations de créances douteuses que celles déjà envisagées, a-t-on appris de source proche du dossier.

* BBVA a annoncé mercredi une baisse de 28% de son bénéfice du quatrième trimestre en raison notamment de la chute du peso au Mexique et de charges exceptionnelles liées à des crédits immobiliers.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Avec Wayne Cole, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below