30 janvier 2017 / 07:00 / dans 8 mois

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS/LONDRES, 30 janvier (Reuters) - Les principales
Bourses européennes devraient ouvrir en baisse lundi, dans le
sillage de Wall Street qui a marqué une pause en fin de semaine
dernière, affaiblie par l'annonce d'une croissance américaine au
quatrième trimestre bien moins forte que prévu et des résultats
d'entreprises jugés décevants.
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC
40 parisien pourrait perdre jusqu'à 0,60% à l'ouverture,
le Dax à Francfort 0,37% et le FTSE à Londres 
0,49%. 
    La Bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 0,51%, dans le
sillage d'un raffermissement du yen qui a affecté la confiance
des exportateurs et de prises de bénéfices.
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique
(hors Japon) accuse un repli de 0,42%. 
    Les marchés chinois sont fermés en raison des festivités du
Nouvel An.
    L'économie américaine a enregistré une croissance de 1,9% en
rythme annualisé au quatrième trimestre, après 3,5% au
troisième. La croissance est ressortie ainsi à 1,6% seulement
pour l'ensemble de l'année 2016, son rythme le plus faible
depuis 2011, après 2,6% en 2015. 
    Les marchés guetteront cette semaine non seulement la
réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale
(mercredi), les statistiques sur l'emploi (vendredi) et une
nouvelle salve de résultats de sociétés, mais aussi les
déclarations et les actes de Donald Trump.
    Le décret anti-immigration signé vendredi par le président
américain a déclenché une levée de boucliers sur la scène
internationale, dans des tribunaux américains et auprès de
certains républicains.
    Sur le marché des changes, le dollar, qui a atteint vendredi
son plus haut niveau face au yen depuis le 20 janvier, perd
0,41% à 114,59 yens. Il recule également de 0,20% face à
un panier de devises de référence, son indice revenant à
100,3300.
    Les investisseurs attendent notamment des éclaircissements
sur la politique du nouveau président américain en matière de
commerce international.
    L'euro progresse de 0,25% face au dollar, à 1,0721
dollar.
    Sur le marché du pétrole, les cours poursuivent leur recul.
Le Brent se replie de 0,52% à 55,23 dollars le baril et
le brut léger américain progresse de 0,49% à 52,91
dollars le baril. L'augmentation des stocks aux Etats-Unis
freine la dynamique positive impulsée par les baisses de
production des pays de l'Opep et hors Opep. 
    L'or, valeur refuge par excellence, a repris du terrain,
signant une hausse de plus 0,2% à 1.194,25 dollars l'once.    
 
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 30 JANVIER: 
 PAYS    GMT     INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 EZ      10H00   PIB (1ère estimation)          T4          +0,5%         +0,3%
                 Sur un an                                  +1,7%         +1,7%
         10H00   Climat des affaires            janvier                   0,79
                 Sentiment économique                       107,7         107,8
 DE      13H00   Inflation (1ère estimation)    janvier     -0,7%         +1,0%
                 Sur un an                                  +2,0%         +1,7%
 US      13H30   Revenus des ménages            décembre    +0,4%         0,0%
                 Dépenses des ménages                       +0,5%         +0,2%
         15H00   Promesses de ventes            décembreec  +1,2%         -2,5%
                 immobilières                   onez                      
 
    VALEURS À SUIVRE
    
    * ALLIANZ a engagé des discussions informelles sur
l'éventualité d'un rachat de l'australien QBE Insurance
, selon une source proche du dossier qui confirme une
informations rapportée dimanche par le Handelsblatt.        
    * ENGIE a annoncé dimanche avoir remporté le
contrat de construction, d'exploitation et de maintenance de la
centrale de cogénération de Fadhili, en Arabie saoudite, estimé
à 1,2 milliard de dollars.    
    * EDF. Un consortium de groupes énergétiques
polonais a annoncé vendredi avoir signé un protocole d'accord
avec le groupe français pour lui racheter des actifs en Pologne.
    
    * PUBLICIS. A 45 ans et au terme d'une ascension
éclair, le français Arthur Sadoun devrait réussir là où beaucoup
ont échoué: succéder à l'emblématique Maurice Lévy à la
présidence du directoire du numéro trois mondial de la publicité
Publicis. (lire L'ANALYSE: )    
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Avec Nicohola Saminather, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le
service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below