27 janvier 2017 / 17:21 / il y a 7 mois

Gestion-Les investisseurs réticents à jouer la reflation-BAML

PARIS, 27 janvier (Reuters) - Les investisseurs restent
réticents à jouer pleinement le scénario de reflation associé
aux promesses de relance de Donald Trump, montrent des données
sur les flux de souscription sur les fonds d'investissement
collectifs au cours de la première semaine passée par le nouveau
président américain à la Maison Blanche. 
    Les entrées nettes sur les fonds obligataires ont ainsi été
sans commune mesure avec celles sur les fonds actions au cours
de la semaine au 25 janvier, les premières atteignant 8,6
milliards de dollars (8,04 milliards d'euros), leur plus haut
niveau depuis quatre mois, tandis que les secondes n'ont été que
de 200 millions de dollars, selon des données publiées vendredi
par Bank of America Merrill Lynch Global Research.
    Les fonds investis en actions américaines ont même
enregistré des sorties nettes à hauteur de 6,3 milliards de
dollars, malgré le franchissement par l'indice Dow Jones du
seuil des 20.000 points à la fin de la période sous revue, selon
la banque d'investissement, qui reprend des données d'EPFR
Global, société de recherche spécialisée dans le suivi des flux
de souscription des grandes sociétés de gestion internationales.
    En revanche, les fonds spécialisés sur les actions
japonaises ont bénéficié de 3,1 milliards de dollars de
souscriptions nettes. Celles-ci ont atteint 200 millions de
dollars sur les fonds en actions européennes et un milliard de
dollars sur les fonds en actions émergentes, un plus haut de
trois mois. 
    Signe que les investisseurs n'ont pas abandonné le thème de
la reflation, les fonds investis en obligations indexées sur
l'inflation ont enregistré des entrées nettes pour la septième
semaine consécutive, à hauteur de 500 millions de dollars. 
    De même, les fonds investis en obligations à haut rendement
ont réalisé une collecte nette de 1,5 milliard de dollars et
enregistré des entrées sur huit des neuf dernières semaines. 
    En revanche, les fonds dédiés à l'or qui ont subi des
dégagements sur 10 des 11 dernières semaines ont encore
enregistré des sorties nettes, à hauteur de 200 millions de
dollars. 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                        Semaine au 25       2017
                          janvier        
 Actions                    +0,2           +15,44
                                         
 Obligataires               +8,6           +27,17
                                         
 Monétaires                +13,85          +0,34
                                         
 Matières premières         -0,28          +0,37
                                         
 

 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below