24 janvier 2017 / 11:48 / il y a 7 mois

LEAD 2-BT s'attend à souffrir d'un scandale comptable, l'action plonge

* Un scandale en Italie plus lourd que prévu

* Les prévisions 2017 et 2018 revues en baisse

* Le titre en route vers la pire séance de son histoire (Ajoute enquête en Italie §8-9)

par Kate Holton

LONDRES, 24 janvier (Reuters) - L'opérateur télécoms britannique BT a perdu mardi près d'un cinquième de sa valeur en Bourse après avoir réduit ses prévisions de résultats pour 2017 et 2018 à la suite de la découverte d'irrégularités comptables en Italie bien plus importantes qu'initialement estimé.

Le titre a perdu 20,8% à 314,21 pence à la Bourse de Londres, la plus forte baisse du FTSE 100 à Londres et du FTSEurofirst 300 paneuropéen.

A sa clôture de lundi, l'action BT affichait un repli de 21% sur les douze derniers mois, à comparer à un gain de 21% pour le Footsie à Londres.

BT, qui avait annoncé en octobre l'ouverture d'une enquête interne sur les pratiques comptables de sa filiale BT Italia, a expliqué que celle-ci avait révélé un ensemble complexe de transactions mal comptabilisées.

"Ces activités ont entraîné une surévaluation des résultats de notre filiale italienne pendant un grand nombre d'années", a reconnu l'opérateur britannique.

En conséquence, la charge de dépréciation de son activité italienne est passée de 145 millions de livres à environ 530 millions (615 millions d'euros).

BT a ajouté avoir suspendu plusieurs cadres dirigeants de BT Italia et nommé un nouveau directeur général qui prendra ses fonctions le 1er février.

A Milan, le parquet italien a ouvert une enquête sur BT Italia pour faux en écriture et détournement de fonds mais aucun individu n'a été mis en examen pour le moment, a-t-on appris auprès de deux sources.

Cette accusation de détournement de fonds avancée par les magistrats italiens laisse entendre pour la première fois que des cadres de BT en Italie auraient pu bénéficier directement de ce scandale comptable. BT n'a pas fait de commentaire.

DÉTÉRIORATION EN VUE

Selon une personne au fait du dossier, le personnel de BT Italia s'est entendu avec des fournisseurs pour gonfler artificiellement les comptes pendant des années avant qu'un lanceur d'alerte n'informe l'été dernier des dirigeants de l'opérateur de ces pratiques.

Ce scandale retient l'attention mais BT Italia n'a contribué que pour environ 1% au bénéfice du groupe sur l'année à fin mars 2016.

Une autre ligne dans le communiqué de BT, qui n'était pas attendu, est plus préoccupante pour le long terme. L'opérateur longtemps connu sous le nom de British Telecom dit en effet s'attendre à une détérioration de ses activités à destination des entreprises et du secteur public.

BT prévoit pour son exercice 2016/2017 une baisse de 200 millions de livres de son chiffre d'affaires ajusté, une baisse d'environ 175 millions de livres de son résultat d'exploitation ajusté et une diminution allant jusqu'à 500 millions de livres de sa génération de trésorerie.

L'impact devrait être du même ordre pour le chiffre d'affaires et le bénéfice d'exploitation ajusté en 2017/2018.

"Nous nous attendons à voir le marché réagir négativement à la détérioration de l'activité dans le secteur public et avec les entreprises à l'international", écrivent les analystes de Citi, qui ont une recommandation à "acheter" sur le titre.

"De plus, il y a un risque sur la crédibilité de BT s'il s'avère que les comptes ont été manipulés pendant longtemps et de manière significative", ajoutent-ils. (Avec Agnieszka Flak à Milan,; Véronique Tison, Patrick Vignal et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below