24 janvier 2017 / 01:12 / il y a 10 mois

Samsung Elec-Hausse de 50% du bénéfice du T4 grâce aux puces

SEOUL, 24 janvier (Reuters) - Samsung Electronics a annoncé mardi une hausse de 50% de son bénéfice d‘exploitation du quatrième trimestre, confirmant ainsi une première estimation fournie en début de mois, les profits record dégagés par la division puces mémoire du groupe sud-coréen ayant compensé le fiasco du Galaxy Note 7.

Le numéro un mondial des smartphones et des puces mémoire a ainsi précisé que le résultat opérationnel sur la période octobre-décembre était ressorti à 9.220 milliards de wons (7,37 milliards d‘euros), soit un pic depuis le troisième trimestre 2013.

Le géant électronique compte sur la vigueur du marché des puces pour continuer à croître le temps de se remettre de l‘échec du Galaxy Note 7, que le groupe a dû retirer du marché en octobre après une série d‘incendies affectant l‘appareil.

Lundi, Samsung a déclaré qu‘un défaut de batterie était à l‘origine des combustions, mettant hors de cause aussi bien le logiciel que les matériaux de fabrication de ce téléphone haut de gamme, ajoutant au passage que le lancement du prochain smartphone de la gamme Galaxy était susceptible d‘être reporté.

Pour le trimestre qui vient de commencer, Samsung anticipe un recul du bénéfice par rapport au précédent en raison “d‘une hausse des dépenses de commercialisation dans l‘activité mobile et d‘une baisse des ventes de téléviseurs due à une faiblesse saisonnière de la demande”.

Le 6 janvier, Samsung Electronics avait dit que son bénéfice opérationnel du quatrième trimestre allait ressortir à 9.200 milliards de wons, faisant alors nettement mieux que les analystes financiers, qui avaient anticipé 8.200 milliards, selon le consensus Thomson Reuters StarMine.

Le chiffre d‘affaires est de son côté resté inchangé à 53.300 milliards de wons.

Samsung a également dit qu‘il entendait racheter pour 9.300 milliards de wons de ses propres actions.

Le résultat d‘exploitation de la division puces a bondi de 77%, à 4.950 milliards, celle de la division mobile a augmenté de 12%, à 2.500, des modèles tels que le Galaxy S ayant comblé le vide laissé par le retrait de la vente du Galaxy Note 7.

Vers 01h00 GMT, le titre Samsung Electronics gagnait 0,47% contre une baisse de 0,04% de l‘indice Kospi de la Bourse de Séoul.

Cela porte à 5,8% les gains de l‘action Samsung depuis le début de l‘année, après +43% en 2016. L‘indice Kospi est en hausse 1,8% à ce stade de 2017 après +3,3% en 2016.

Le titre Samsung, qui avait auparavant enchaîné trois années de baisse de suite entre 2013 et 2015, perdant plus de 17% sur la période, a ainsi résisté non seulement à l‘échec du Galaxy Note 7 mais aussi à l‘enquête sur l‘affaire de trafic d‘influence autour de la présidente sud-coréenne, qui a notamment failli se traduire par un mandat d‘arrêt contre Jay Y. Lee, le principal dirigeant du groupe. (Hyunjoo Jin, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below