19 janvier 2017 / 15:55 / dans 8 mois

Daech utilise des "chasseurs de têtes" sur internet en Allemagne

BERLIN, 19 janvier (Reuters) - Le groupe Etat islamique (EI) a recours à des “chasseurs de têtes” sur les réseaux sociaux en Allemagne pour rallier à sa cause des jeunes gens dont certains ont à peine 14 ans, a déclaré jeudi le chef des services du renseignement intérieur.

Hans-Georg Maassen a dressé un parallèle entre les méthodes de Daech et celles en leur temps des communistes ou du Parti national-socialiste d‘Adolf Hitler, qui cherchaient à séduire les jeunes en rébellion contre leurs parents ou la société.

“Sur les réseaux sociaux, il y a pratiquement des chasseurs de têtes qui contactent des jeunes gens et cherchent à les intéresser à cette idéologie (islamiste)”, a-t-il déclaré devant la presse étrangère à Berlin.

Hans-Georg Maassen a cité les cas d‘une adolescente ayant la double nationalité marocaine et allemande, qui a poignardé un policier en gare de Hanovre en février dernier, et d‘un jeune Germano-Irakien de 12 ans, arrêté à Ludwigshafen le mois dernier en possession de deux engins explosifs.

Environ 20% des quelque 900 ressortissants allemands qui ont été recrutés par l‘EI pour aller se battre dans les rangs des djihadistes en Irak ou en Syrie sont des femmes, a-t-il dit, et certaines d‘entre elles n‘ont que 13 ou 14 ans.

Les autorités allemandes surveillent dans le pays 548 individus radicalisés considérés comme posant une menace. (Andrea Shalal, Gilles Trequesser pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below