19 janvier 2017 / 15:40 / il y a 7 mois

ECLAIRAGE-Safran complète le Top 3 mondial des équipementiers

* Avec Zodiac, Safran se hisse derrière GE et UTC

* Rockwell Collins a racheté B/E Aerospace en octobre

* Marché des équipements aéronautiques désormais consolidé

par Cyril Altmeyer

PARIS, 19 janvier (Reuters) - Le rapprochement entre Safran et Zodiac Aerospace clôt le mouvement de consolidation chez les équipementiers aéronautiques trois mois après une méga-fusion aux Etats-Unis, estiment les dirigeants du nouvel ensemble français et des analystes.

La nouvelle entité, qui pèsera 36 milliards d'euros en Bourse aux cours actuels, se hissera au troisième rang mondial derrière General Electric et United Technologies et devant le groupe constitué par le récent rapprochement de Rockwell Collins et B/E Aerospace.

"Cela me semble un très bon niveau de consolidation et de concentration des équipementiers et motoristes et nous sommes fiers qu'un groupe français soit clairement dans le Top 3", a déclaré à Reuters le Franco-Australien Ross McInnes, président du conseil d'administration de Safran.

Six ans après une première tentative vigoureusement repoussée, Safran a conclu en quelques semaines le rachat de Zodiac via une OPA de 8,55 milliards d'euros, dans le cadre d'une opération en deux temps évaluée au total à 9,7 milliards.

"Le Top 3 est constitué", a dit de son côté à Reuters Olivier Zarrouati, le président du directoire de Zodiac promis au poste de directeur général délégué du nouvel ensemble.

C'est sans doute le dernier rapprochement de deux grandes entreprises du secteur ayant suffisamment peu d'activités en commun pour obtenir l'aval des autorités de la concurrence, a-t-il estimé.

"A ce niveau de taille, il n'y en a probablement plus beaucoup sur le marché", a-t-il ajouté.

Les prochaines opérations devraient concerner des entreprises bien plus petites pouvant intéresser des équipementiers de premier plan, a de son côté estimé un analyste qui a souhaité conserver l'anonymat.

"Le contrôle du marché des équipements de cabine va être bouclé après les rachats de B/E et de Zodiac", a-t-il ajouté.

Sur la base des consensus pour 2017, Wells Fargo estime dans une note que Safran paye un ratio valeur d'entreprise/Ebitda d'environ 20 fois pour Zodiac contre un ratio d'environ 13,7 fois l'Ebitda payé par Rockwell Collins pour B/E Aerospace. (Avec Tim Hepher, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below