19 janvier 2017 / 15:45 / dans 8 mois

France-Production de crédits immobiliers en hausse de 7,1% en 2016

PARIS, 19 janvier (Reuters) - La production de crédits immobiliers (hors rachat de créances et réaménagements) a progressé de 7,1% l‘an dernier en France, tandis que le nombre de prêts accordés est resté relativement stable (-0,2%), selon des données de l‘Observatoire Crédit Logement/CSA présentées jeudi.

Si cette évolution reflète un ralentissement par rapport à la hausse de 37,4% relevée en 2015, marquée par un net redémarrage, elle dénote une consolidation à un très haut niveau de l‘activité, qui est donc globalement “en très bonne voie”, a souligné Michel Mouillart, directeur scientifique de l‘Observatoire, lors d‘une conférence de presse.

En 2016, la hausse de l‘activité du marché des crédits immobiliers a été alimentée par des conditions de crédits favorables, même si elle a présenté un profil heurté avec un été particulièrement morose dans le sillage des inondations et des grèves de la fin du printemps, auxquelles se sont ajoutées les répercussions des attentats.

La production de crédits a été plus dynamique dans l‘immobilier neuf, affichant une progression de 15,5% l‘an dernier (après +30,0% en en 2015) avec un nombre de prêts accordés en hausse de 10,7% (contre +22,0% l‘année précédente).

Elle a bénéficié de l‘amélioration du prêt à taux zéro (PTZ), qui s‘est ajoutée aux conditions de crédit exceptionnelles.

Dans ce contexte, le marché de l‘accession a amplifié la reprise amorcée en 2015, avec une hausse de 3,2% (contre +4,5% en 2015) et une progression plus marquée pour les jeunes et les ménages modestes (+8,8% et +12,8%, respectivement).

Les événements du début de l‘été ont également pesé sur le marché de l‘ancien et la reprise observée en fin d‘année n‘a pas permis de gommer leurs conséquences: sur l‘année 2016, la production de crédits s‘inscrit en hausse de 4,0% (après +37,7% en 2015) et le nombre de prêts accordés a augmenté de 2,8% (contre +30,9% en 2015).

Le taux moyen des crédits immobiliers a reculé de 86 points de base en un an, même s‘il est légèrement remonté par rapport au creux de 1,31% atteint en novembre dernier pour s‘établir à 1,34% en décembre.

Après une année de baisse qui a concerné toutes les durées de prêts et toutes les catégories d‘emprunteurs, ce léger rebond suggère une remontée “lente et douce des taux”, observe Michel Mouillart.

D‘après les estimations de l‘Observatoire, le taux moyen des crédits immobiliers devrait se situer entre 1,65% et 1,75% en décembre 2017. (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below