19 janvier 2017 / 04:03 / il y a 8 mois

Samsung-Le procureur spécial "regrette" la liberté de Jay Y. Lee

SEOUL, 19 janvier (Reuters) - Le procureur spécial chargé de l‘enquête sur l‘affaire de trafic d‘influence autour de la présidente sud-coréenne a dit jeudi “regretter profondément” le rejet par un tribunal de Séoul de sa demande de délivrer un mandat d‘arrêt contre le patron du groupe Samsung, Jay Y. Lee.

“Nous allons envisager les mesures nécessaires et continuer l‘enquête sans vaciller”, a dit un porte-parole du procureur à des journalistes.

Le vice-président de Samsung, âgé de 48 ans, est soupçonné dans le cadre d‘une enquête judiciaire pour corruption qui a conduit à la suspension de la présidente Park Geun-hye par le parlement. (Joyce Lee, Ju-min Park et Se Young Lee; Julie Carriat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below