18 janvier 2017 / 15:56 / il y a un an

GRAPHIQUES-Brexit-Les dettes périphériques de plus en plus corrélés aux gilts

par Dhara Ranasinghe

18 janvier (Reuters) - Les rendements des obligations d‘Etat des pays du sud de la zone euro évoluent de plus en plus en phase avec ceux des “gilts” britanniques, une situation inédite et qui s‘est accentuée cette semaine.

Toute baisse des rendements des emprunts britanniques avec les craintes liées aux conditions de sortie de la Grande-Bretagne de l‘Union européenne favorise le recul de ceux des pays “périphériques”, les investisseurs estimant qu‘un Brexit “dur” devrait pousser les pays de la zone euro à renforcer leur intégration.

Depuis le vote britannique en faveur d‘une sortie de l‘UE le 23 juin, les gilts sont perçus comme un instrument de couverture contre les risques liés au Brexit, la perspective d‘un ralentissement de l‘économie poussant les taux à la baisse.

Dans le même temps, la corrélation entre les rendements à 10 ans des gilts et ceux de l‘Italie, de l‘Espagne et du Portugal n‘a cessé de se renforcer.

Graphique : reut.rs/2jJswFl

Les rendements des dettes périphériques avaient auparavant plutôt tendance à évoluer en phase avec l‘appétit des investisseurs pour les actifs risqués, notamment les actions.

La corrélation avec les gilts s‘est encore renforcée dans la perspective du discours prononcé mardi par la Première ministre britannique sur le Brexit.

Theresa May a dit que le Royaume-Uni quitterait le marché unique européen en même temps que l‘Union européenne, mettant fin aux spéculations selon lesquelles Londres chercherait à obtenir un Brexit en douceur.

La corrélation entre le rendement des gilts et l‘écart de rendement entre les pays périphériques et l‘Allemagne a atteint un niveau très élevé de 80% depuis septembre, souligne Richard McGuire, responsable de la stratégie sur les marchés de taux de Rabobank.

“Il y a cette idée que les autres pays (de l‘UE) seront beaucoup moins enclins à emboîter le pas à la Grande-Bretagne si le Brexit s‘avère douloureux”, a-t-il dit.

“Si c‘est le cas, ce sera positif pour la cohésion de l‘Europe, ce qui signifie que les pays du coeur (de la zone euro) continueront d‘agir comme un filet de sécurité pour les pays périphériques, un élément positif pour les obligations périphériques.”

Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below