17 janvier 2017 / 09:48 / il y a 7 mois

BOURSE-Lufthansa porté par des bruits de fusion avec Etihad

MILAN, 17 janvier (Reuters) - L'action Lufthansa gagnait plus de 5% mardi matin à la Bourse de Francfort, porté par un article du journal italien Il Messaggero disant, sans citer de sources, que la compagnie aérienne allemande discutait fusion avec Etihad Airways.

Vers 09h45 GMT, le titre prenait 5,12% à 11,90 euros, affichant l'une des plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600 alors que l'indice regroupant les valeurs européennes liées au tourisme et au transport aérien perdait 0,11%.

Selon le quotidien, cela fait plusieurs semaines que des dirigeants des deux groupes étudient la possibilité d'une prise de participation de 30% à 40% par Etihad dans Lufthansa et ce via une augmentation de capital réservée à la compagnie aérienne détenue par l'émirat d'Abou Dhabi.

Dans un deuxième temps, les deux compagnies chercheraient à fusionner leurs activités en vue de créer un géant du secteur transportant 97 millions de passagers par an, poursuit Il Messagero, qui ajoute qu'une réunion est prévue bientôt pour accélérer les discussions.

Une porte-parole de Lufthansa a refusé de commenter ce qu'elle a qualifié de "spéculations". Etihad n'avait rien à dire dans l'immédiat sur le sujet.

Le mois dernier, Lufthansa a conclu un accord de partage de codes avec Etihad et les deux groupes avaient alors dit qu'ils voulaient accroître leur coopération depuis qu'Air Berlin , la deuxième compagnie aérienne allemande partiellement détenue par Etihad, a transféré, via un accord de location, 38 de ses avions à Lufthansa.

Il y a près d'un mois, des sources ont dit qu'Etihad réfléchissait à sa stratégie d'investissements dans les compagnies aériennes européennes, la compagnie ayant au fil des années pris des participations dans Air Berlin, Alitalia ou encore Air Serbia.

Tout rapprochement entre Lufthansa et Etihad est susceptible d'avoir un impact sur Alitalia, déficitaire comme Air Berlin, alors que la compagnie aérienne italienne, détenue à 49% par Etihad, est au beau milieu d'une restructuration de grande ampleur.

Interrogé ces dernières semaines sur un éventuel rôle que pourrait jouer Lufthansa dans la consolidation du secteur, des cadres de la compagnie ont dit que le groupe avait déjà fort à faire avec d'une part l'intégration des 38 avions - et leurs équipages - d'Air Berlin et, d'autre part, la reprise Brussels Airlines. (Agnieszka Flak à Milan, Victoria Bryan à Berlin et Alexander Cornwell à Dubaï, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below