12 janvier 2017 / 15:15 / dans 10 mois

Vinci voit un retour de la croissance en 2017

* La France a passé son point bas

* Reprise en vue dans tous les métiers de la construction

* Possibles acquisitions dans la route en Allemagne

* Les discussions sur le 2e plan de relance autoroutier continuent

* A mi-chemin dans le chantier du futur siège d‘Yves Saint Laurent

par Gilles Guillaume et Dominique Vidalon

PARIS, 12 janvier (Reuters) - Vinci prévoit un retour de la croissance se son chiffre d‘affaires en 2017 grâce à une amélioration des perspectives pour ses métiers dans la construction, notamment en France.

Le groupe de BTP et de concessions a également confirmé sa prévision d‘une légère baisse de son chiffre d‘affaires en 2016, année difficile pour les activités d‘entretien routier et les métiers liés au secteur du pétrole. Vinci, qui publiera ses résultats annuels le 7 février, vise aussi une hausse de ses résultats - opérationnel et net - sur l‘année écoulée.

“2017 devrait être une année de reprise des volumes globaux”, a déclaré Xavier Huillard, PDG de Vinci, en marge de la visite du chantier de rénovation de l‘abbaye de Penthémont, à Paris.

“Nous voyons maintenant de façon assez nette des éléments de reprise en termes de prises de commandes et nous pensons donc que le point bas en France est derrière nous pour à peu près tous nos métiers”, a-t-il ajouté.

L‘activité construction en France devrait être notamment soutenue par la montée en puissance des chantiers du futur Grand Paris et par ceux du plan de relance autoroutier de 2015, représentant en tout 3,3 milliards d‘euros d‘investissement.

Le deuxième plan de relance d‘un milliard d‘euros annoncé l‘été dernier par le président François Hollande fait pour sa part toujours l‘objet de discussions. Xavier Huillard a indiqué que les semaines à venir seraient décisives pour l‘aboutissement du projet.

Le groupe, qui compte aussi sur le dynamisme de son activité de concessions aéroportuaires, a également redressé la rentabilité de sa branche d‘entretien routier en Allemagne. Ce redressement effectué, il n‘exclut pas maintenant quelques acquisitions dans le secteur allemand de la route.

Via sa filiale de restauration de monuments historiques Degaine, Vinci est à peu près à mi-chemin dans le chantier de l‘abbaye de Penthémont, où seront regroupées plusieurs activités du groupe Yves Saint Laurent (groupe Kering ) (siège social, showroom, galerie pour les défilés...).

Le bâtiment, également rénové pour accueillir un hôtel Marriott cinq étoiles, a hébergé au XIXe siècle une caserne de la garde impériale puis au XXe siècle le ministère des Anciens Combattants. Il a été revendu par l‘Etat au groupe Foncière de Paris en raison du regroupement de tous les services de la Défense sur le nouveau site de Balard.

Les travaux, pour un budget d‘environ 50 millions d‘euros, ont été entamés en mars 2016 et doivent s‘achever en mars 2018. (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below