10 janvier 2017 / 10:40 / dans un an

Pas de Pokémon Go et de jeux de réalité augmentée en Chine

HONG KONG, 10 janvier (Reuters) - L‘application pour smartphones Pokémon Go et d‘autres jeux basés sur la réalité augmentée ne devraient pas sortir en Chine dans un avenir proche, les autorités du pays ayant décidé de prendre le temps d‘évaluer leurs risques potentiels pour la sécurité avant une éventuelle autorisation.

Le jeu de réalité augmentée, conçu par Niantic et dont les droits sont détenus par Pokemon Company, filiale à 32% de Nintendo, a connu un succès considérable aux Etats-Unis et sur d‘autres marchés où il a été lancé l‘an dernier.

Mais Pokémon Go n‘est toujours pas disponible en Chine, premier marché au monde pour les smartphones et le jeu vidéo en ligne.

Dans Pokémon Go, les joueurs doivent arpenter les rues pour de vrai à la recherche de monstres Pokémon qui apparaissent en surimpression sur l‘écran de leur smartphone. Le jeu a semé la controverse, ses détracteurs l‘accusant d‘être à l‘origine d‘accidents de la route, dont certains ont été mortels, en raison de la distraction des joueurs. D‘autres ont fait part de leur préoccupations concernant la confidentialité des données recueillies par l‘application qui utilise les fonctions de géolocalisation.

Par souci d’“un haut niveau de responsabilité envers la sécurité nationale et la sécurité de la vie et des biens des personnes”, le censeur chinois, l‘Administration d‘État de la presse, de l‘édition, de la radio, du cinéma et de la télévision, se coordonne avec d‘autres instances gouvernementales pour évaluer les risques du jeu.

Ces risques comprennent la “menace pour la sécurité de l‘information géographique et la menace pour le transport et la sécurité personnelle des consommateurs”, a publié sur son site web une commission dédiée aux jeux vidéo et contrôlée par l‘organe de la censure.

L‘autorité s‘est également saisie des cas des entreprises chinoises qui développent des jeux similaires basés sur la réalité augmentée et des services de localisation.

Aucun commentaire n‘a pu être obtenu dans l‘immédiat auprès de Niantic. (Sijia Jiang, Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below