10 janvier 2017 / 09:50 / il y a 7 mois

BOURSE-Air France-KLM en net recul, Barclays pessimiste

PARIS, 10 janvier (Reuters) - L'action Air France-KLM chute de plus de 3% mardi matin et accuse la plus forte baisse de l'indice parisien SBF 120 à la suite d'un abaissement de recommandation de Barclays, qui s'inquiète des difficultés spécifiques du groupe franco-néerlandais dans un environnement plus délicat pour le secteur aérien européen.

Si Barclays s'attend à ce que la plupart des compagnies aériennes européennes demeurent rentables en 2017, l'intermédiaire souligne dans une note sectorielle que le cycle positif sur les marges, alimenté par la faiblesse des cours du pétrole donc du prix du carburant, a manifestement atteint un pic en 2016.

Ce basculement est accéléré par la vigueur du dollar, qui a atteint récemment un plus haut de 14 ans face à un panier de devises de référence.

Barclays souligne en outre que les compagnies aériennes continuent d'augmenter leurs capacités au même rythme malgré les incertitudes pesant sur le niveau de la demande.

Alors que le contexte devient moins favorable et que ses concurrents continuent de se développer de manière plus efficace, Air France-KLM reste confronté à des problèmes de restructuration et son bénéfice pourrait reculer de manière substantielle, pense Barclays, passé de pondération en ligne à sous-pondérer avec un objectif de cours abaissé de 5 euros à 4,50 euros.

"L'activité (du groupe franco-néerlandais) est particulièrement sensible à un pétrole et à un dollar plus forts et, alors que s'essoufflent les vents porteurs dus au pétrole mais que les rendements restent sous pression, nous redoutons que les bénéfices reculent nettement", écrit Barclays, qui attend désormais un résultat opérationnel (Ebit) annuel en 2017 inférieur d'environ 25% au consensus.

Au sujet de la restructuration du groupe, "malgré les plus grands efforts de la direction (...) nous pensons qu'il sera très difficile de générer suffisamment d'économies sur le plan des coûts salariaux à Air France pour maintenir la cadence avec un environnement structurellement en déclin concernant les marges", écrit Barclays.

L'action Air France perd 3,7% à 5,0 euros à 10h47 à la Bourse de Paris, plus forte baisse de l'indice SBF 120, lui-même quasiment inchangé au même moment, dans des volumes atteignant leur moyenne quotidienne des 90 derniers jours sur Euronext. (Bertrand Boucey, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below