10 janvier 2017 / 09:35 / dans 9 mois

Signature du nouveau pacte d'actionnaires de l'aéroport de Lyon

LYON, 10 janvier (Reuters) - La direction de l‘aéroport de Lyon-Saint-Exupéry a annoncé mardi la signature de son nouveau pacte d‘actionnaires à la suite de l‘acquisition des 60% du capital cédé par l‘Etat par le consortium composé par Vinci Airport, la Caisse des Dépôts et Crédit Agricole Assurance.

Cette signature, intervenue le 9 janvier, fait entrer ces trois nouveaux actionnaires majoritaires aux côtés des actionnaires minoritaires institutionnels que sont la CCI de Lyon Métropole, la région Auvergne-Rhône-Alpes, le département du Rhône et la Métropole de Lyon.

“L‘ambition partagée des actionnaires est de consolider le positionnement de Lyon Saint-Exupéry comme l‘une des premières portes d‘entrée aérienne en France et un aéroport européen majeur à la hauteur des ambitions de son territoire”, ont indiqué l‘ensemble des actionnaires dans un communiqué.

Les acteurs locaux misent sur ce nouvel actionnariat pour développer l‘aéroport qui est, avec 9,5 millions de passagers en 2016, le deuxième aéroport régional français après Nice.

Ils espèrent l‘ouverture de nouvelle lignes long courrier, avec les continents asiatique et américain, dont ils dénoncent régulièrement le blocage des droits de trafic par le gouvernement au profit d‘Air France et de la capitale.

L‘ouverture d‘un nouveau terminal, dont la première phase est prévue pour septembre 2017, permettra de doubler la superficie actuelle des terminaux et portera la capacité d‘accueil de l‘aéroport à 15 millions de passagers.

“L‘arrivée à la tête des aéroports de Lyon du consortium Vinci Airports doit dès aujourd‘hui nous permettre de saisir de nouvelles opportunités, pour accroître le rayonnement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes”, a réagi dans un communiqué le président (LR) de la région Laurent Wauquiez.

”Nous allons pouvoir nous concentrer sur la conquête de nouvelles lignes pour renforcer l‘offre moyen-courrier en Europe de Saint-Exupéry et mieux connecter Lyon, toute l‘année, aux grands hubs intercontinentaux, notamment asiatiques“, a renchéri le maire de Lyon Gérard Collomb, qui dit ”attendre beaucoup en ce sens de l‘expérience et du réseau international de Vinci Airports.

La vente de l‘aéroport de Lyon avait été conclue le 28 juillet 2016 pour un montant de 535 millions d‘euros.

Vinci Airport renforce ainsi sa position dans le secteur avec désormais 35 aéroports dans le monde. La société a récemment remporté des appels d‘offre au Japon et en République Dominicaine. (Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below