10 janvier 2017 / 10:25 / il y a 7 mois

Alibaba prend le contrôle du distributeur chinois Intime

* Prime de 42,25% par rapport au cours du 28 décembre

* L'initiative vise à numériser le commerce en dur

* Ralentissement de la croissance des transactions d'Alibaba

par Donny Kwok

HONG KONG, 10 janvier (Reuters) - Alibaba Group Holding mène une offre d'un montant équivalent à 2,6 milliards de dollars (2,44 milliards d'euros) pour acquérir 100% du distributeur Intime Retail Group dans le cadre d'une numérisation des magasins en dur de ce dernier, susceptible de compenser le ralentissement de la croissance du géant chinois du commerce électronique.

Alibaba Investment et le fondateur d'Intime, Shen Guojun, détenaient déjà à eux deux plus d'un tiers du capital du groupe coté à Hong Kong.

Ils proposent dix dollars de Hong Kong par action Intime, soit une prime de 42,25% par rapport au cours de clôture de 7,03 dollars HK du 28 décembre, date à laquelle la cotation avait été suspendue dans l'attente d'un communiqué.

Mardi, à la reprise de la cotation, l'action Intime a gagné jusqu'à 38%, à un plus haut depuis juillet 2015, avant de terminer sur une hausse de 35,7% à 9,540 dollars HK.

Le gouvernement chinois encourage l'intégration des industries en ligne et traditionnelles afin de stimuler la production et freiner le ralentissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale.

Ce ralentissement est perceptible sur le volume de transactions effectuées sur les plates-formes d'achats en ligne d'Alibaba où la croissance des ventes a ralenti au cours des derniers trimestres, amenant le géant du commerce électronique à étendre ses activités à d'autres domaines tels que la vidéo en ligne et les services de proximité.

En 2015, Alibaba a investi l'équivalent de 4,6 milliards de dollars dans le distributeur d'électronique grand public Suning Commerce Group, son initiative la plus conséquente à ce jour pour intégrer commerce en ligne et magasins en dur.

"(Alibaba) cherche les moyens pour tirer au mieux parti des technologies dont il dispose", relève Ben-Cavender, analyste spécialisé chez China Market Research Group, à Shanghai.

"Le groupe est toujours à la recherche de nouveaux modèles et de nouvelles méthodes pour stimuler la croissance, et il a évidemment noté un ralentissement des ventes en ligne (...) Comparé aux distributeurs physiques, Alibaba dispose probablement des meilleures données sur les clients qu'aucun autre".

Alibaba est devenu le plus grand distributeur de commerce électronique en Chine avec ses plates-formes Taobao et Tmall. En 2014, il avait investi 692,25 millions de dollars dans Intime dans lequel il détient à présent une participation de 27,82% contre 9,17% pour Shen Guojun.

Intime exploite 29 grands magasins et 17 centres commerciaux en Chine. Son bénéfice a chuté de 21,3% au premier semestre de 2016, en raison, dit-il, d'une transformation de l'environnement concurrentiel sous l'effet de l'essor du commerce électronique.

Ces centres commerciaux pourraient permettre à Alibaba de donner aux marques une présence physique ou devenir des points de retrait pour des achats en ligne, explique Ben Cavender.

De leur côté, les grands magasins pourraient utiliser les données d'Alibaba sur les vêtements ou les couleurs populaires pour choisir leurs collections.

Voir aussi:

BREAKINGVIEWS-Alibaba's new brick-and-mortar bet looks pricey (Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below