6 janvier 2017 / 12:40 / dans 10 mois

Prématuré de crier victoire sur l'inflation-Mersch (BCE)

PARIS, 6 janvier (Reuters) - Il est trop tôt pour crier victoire dans la lutte pour faire repartir l‘inflation et la croissance en zone euro malgré les derniers chiffres plus forts que prévu, a déclaré vendredi Yves Mersch, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

“Ce n‘est pas une statistique d‘un mois qui va changer notre attitude”, a dit le banquier central, qui s‘exprimait à l‘issue d‘une conférence à Paris.

Yves Mersch, qui passe pour un “faucon” au sein du conseil de la BCE, a souligné notamment que les salaires ne progressaient pas suffisamment vite pour alimenter des pressions inflationnistes en zone euro.

Les prix à la consommation ont augmenté de 1,1% sur les douze mois à fin décembre en zone euro, un rythme supérieur aux attentes et nettement au-dessus de celui des mois précédents (+0,6% à fin novembre et +0,5% à fin octobre).

La BCE, dont l‘objectif est une inflation “inférieure à mais proche de 2%” en rythme annuel, a décidé le mois dernier de réduire à compter du mois d‘avril son programme de rachats d‘actifs tout en le prolongeant au moins jusqu‘en décembre 2017, voire au-delà si les perspectives d‘inflation et de croissance ne vont pas dans le bon sens.. (Leigh Thomas, version française Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below