6 janvier 2017 / 11:40 / il y a 7 mois

Télécoms-Le chinois ZTE va supprimer 3.000 emplois-sources

HONG KONG, 6 janvier (Reuters) - Le groupe chinois d'équipements de télécommunications , qui fait l'objet de sanctions commerciales américaines, va supprimer quelque 3.000 postes, dont plus de 20% dans son activité de téléphonie mobile en Chine, ont rapporté des sources proches du dossier.

La société basée à Shenzen, l'un des plus grands équipementiers de réseaux télécoms dans le monde, qui emploie 60.000 personnes à travers le monde, va réduire ses effectifs de 5% environ, ont indiqué ces sources.

Environ 600 emplois seront supprimés dans son activité de téléphonie mobile, soit 10% de ses effectifs dans cette branche, essentiellement en Chine où il a perdu des parts de marché.

"Les suppressions dans l'activité combinés en Chine seront supérieures à 20%", a déclaré un responsable au fait des licenciements qui devraient être réalisés au premier trimestre.

Le groupe a refusé de commenter ces informations.

En mars dernier, les Etats-Unis ont imposé des restrictions à l'exportation à ZTE, accusé d'avoir développé un système permettant de réexporter des articles en Iran en violation des sanctions américaines.

Ces restrictions ne sont pas encore mises en application mais si elles le sont, cela pourrait sévèrement perturber la chaîne logistique du groupe chinois qui compte sur des sociétés américaines, dont Qualcomm, Microsoft et pour environ le tiers de ses composants. (Sijia Jiang, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below