5 janvier 2017 / 11:31 / dans 9 mois

Le Portugal privilégie le fonds US Lone Star pour Novo Banco

LISBONNE, 5 janvier (Reuters) - Le banque centrale portugaise a dit jeudi avoir donné la préférence au fonds d‘investissement américain Lone Star pour le rachat de Novo Banco, l‘établissement qui regroupe les actifs sains de Banco Espirito Santo (BES), banque qui a fait faillite il y a deux ans.

L‘institut d‘émission prévoit désormais d‘avoir de nouvelles discussions avec Lone Star après avoir placé le fonds en tête d‘une liste qui comprenait également d‘autres fonds américains tels que Apollo et Centerbridge ainsi que le chinois Minsheng Financial Holding.

Le Portugal avait nourri l‘espoir de trouver un repreneur avant la fin de 2016 pour Novo Banco, qui doit être vendue au plus tard en août.

“A ce stade des négociations, la proposition potentielle de Lone Star est celle qui va le plus loin” dans les garanties assurant la stabilité du système financier et dans la confiance exprimée en Novo Banco, précise la banque centrale dans un communiqué.

Cette dernière ajoute que Lone Star a posé des conditions qui pourraient potentiellement avoir un impact sur les comptes publics du pays, impact que la banque centrale va tenter de “minimiser voire d‘éliminer dans les pourparlers plus approfondis sur le point de s‘ouvrir”.

Mercredi, le ministre des Finances Mario Centeno a dit que le Portugal n‘était pas encore prêt pour finaliser la cession de Novo Banco, ajoutant que le gouvernement n‘était pas disposé, comme l‘ont réclamé certains, à offrir une garantie d‘Etat à un acquéreur potentiel.

Le Portugal a volé au secours de Novo Banca, la “bonne banque” de BES, dans le cadre d‘un plan de sauvetage de 4,9 milliards d‘euros en 2014.

Le processus de vente des parts de l‘Etat a été lancé l‘an dernier puis interrompu faute d‘offres jugées suffisantes.

Les autorités portugaises n‘ont pas dit combien elles espéraient retirer de la cession de Novo Banco. L‘Etat avait directement injecté 3,9 milliards d‘euros dans le plan de sauvetage mais les économistes pensent que Lisbonne sera très loin du compte au moment de la vente.

La banque centrale précise que la nouvelle phase de négociations avec Lone Star n‘interdit pas aux autres candidats de présenter des offres améliorées. (Axel Bugge, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below