30 décembre 2016 / 12:04 / dans 10 mois

Le chinois Midea obtient le feu vert des USA au rachat de Kuka

FRANCFORT, 30 décembre (Reuters) - Le groupe chinois d‘électroménager Midea a annoncé vendredi qu‘il bouclerait le rachat du constructeur de robots industriels Kuka pendant la première quinzaine de janvier après avoir reçu le feu vert des autorités américaines.

Midea, qui a lancé une offre de 4,5 milliards d‘euros sur Kuka en mai, a précisé que le régulateur allemand avait approuvé la transaction. Le projet de rachat de Kuka par une société chinoise a suscité des inquiétudes en raison du risque de voir d‘importantes technologies allemandes transférées en Chine.

Le groupe chinois a cherché à rassurer les équipes de Kuka en concluant un accord à long terme prévoyant de ne pas déplacer le siège ni de changer l‘équipe de direction, tout en affirmant qu‘il permettrait à Kuka de fonctionner de façon indépendante et l‘aiderait à se développer en Chine. (Edward Taylor, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below