30 décembre 2016 / 07:08 / il y a 8 mois

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS, 30 décembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement à l'ouverture de la dernière séance 2016 tandis que des prises de profits pèsent sur le dollar et que l'euro se maintient près de ses pics de deux semaines.

Les futures sur indice CAC 40 parisien sont stables, les futures sur Dax à Francfort en hausse de 0,1% et les futures sur FTSE à Londres sont stables, après que l'indice londonien a terminé à un niveau record la veille pour la deuxième séance d'affilée, à moins de 10 points de son record historique à 7.129,83 points atteint en octobre 2016.

La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 0,16% pour la dernière séance de 2016 et affiche une petite hausse de 0,71% sur l'ensemble de l'année, sa cinquième année de hausse consécutive. Il s'agit néanmoins de la plus faible hausse des cinq dernières années du fait de la progression de 3,5% du yen.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) prend 0,56% à ce stade de la séance, en passe d'afficher une progression de 3,8% sur l'année après avoir perdu 12% en 2015.

Wall Street a fini en petite baisse jeudi pour son avant-dernière séance de l'année, ayant effacé ses gains initiaux sous la pression des valeurs financières. Le Dow Jones a terminé en baisse de 0,07%.

Sur l'ensemble de l'année, le Nikkei a terminé en hausse (+0,71%) pour la cinquième année de suite. Le Dow Jones est en passe de gagner plus de 13% sur l'année, le CAC 40 était en hausse de 4,3% jeudi en clôture et Londres de 14% tandis que le Stoxx 600 était en repli de 1,5% à ce stade.

"2016 a été une année de changements et ces changements ont été non négligeables", écrit Jingyi Pan d'IG à Singapour. "Une préférence pour les valeurs refuge s'est installée en fin d'année qui a profité à l'or et au yen."

Le dollar, qui a gagné 10,5% depuis l'élection de Donald Trump, perd 0,34% face à un panier de devises de référence, en passe d'afficher une hausse de 3,7% sur l'année, alors que l'euro gagne encore 0,45% après bondi de 2% vendredi matin. Sur l'année, la monnaie unique reste en repli d'environ 3%.

Les cours du pétrole reprennent un peu de terrain après avoir reculé jeudi pour la première fois de la semaine, en raison d'une augmentation inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

Le Brent est en hausse de 51% depuis le début de l'année, et le brut léger américain de 46%, en attendant la mise en oeuvre d'un accord historique de réduction de la production de l'Opep, avec des pays hors Opep.

L'or profite toujours de l'aversion au risque de fin d'année avec un gain de 0,1% à 1.159,31 dollars l'once. Le métal jaune devrait gagner 9,3% cette année après trois années de baisse d'affilée.

VALEURS À SUIVRE

* TECHNIP. Un consortium formé par Technip et deux groupes vénézuéliens a été retenu pour la modernisation de la raffinerie d'Aruba dans les Antilles néerlandaises, un chantier évalué à 700 millions de dollars (668 millions d'euros), ont annoncé les autorités jeudi.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Juliette Rouillon pour le service français, édité par)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below