23 décembre 2016 / 21:25 / il y a 8 mois

LEAD 2-Calme plat à Wall Street avant le week-end de Noël

(Actualisé avec dollar, Treasuries, pétrole)

* Les trois indices de référence progressent légèrement

* Le dollar et les Treasuries appuient sur pause avant Noël

par Noel Randewich

NEW YORK, 23 décembre (Reuters) - Wall Street a terminé vendredi en toute petite hausse une séance très calme à la veille du week-end de Noël.

L'indice Dow Jones a pris 14,93 points, soit 0,07%, à 19.933,81. Le Standard & Poor's 500, plus large, a gagné 0,13% à 2.263,79 et le Nasdaq Composite a pris 0,28% à 5.462,69.

Les volumes échangés ont été peu étoffés cette semaine, la dernière complète de l'année, puisque les marchés américains seront fermés lundi.

Les trois indices de référence n'en ont pas moins bouclé une nouvelle progression hebdomadaire (+0,5% pour le Dow comme le Nasdaq et +0,2% pour le S&P-500).

"Avec Noël ce week-end et le Nouvel An la semaine prochaine, les marchés devraient osciller entre pertes et gains, les investisseurs peaufinant leur stratégie pour 2017", explique Lukman Otunuga, analyste chez FTXM.

Le Dow Jones, qui flirtait depuis plusieurs jours avec la barre historique des 20.000 points et l'avait frôlée de 13 points mercredi, paraît donc marquer une pause.

"Ca va être difficile de passer cette barre des 20.000 points", déclare Jeff Kravetz, responsable des investissements chez U.S. Bank. "On peut le faire mais il faut un catalyseur pour bouger les investisseurs."

Depuis l'élection de Donald Trump à la Maison blanche le 8 novembre, le Dow a pris environ 9% et le S&P-500 6% dans l'anticipation de mesures de déréglementation, de baisses d'impôts et de dépenses d'infrastructures.

Le Dow a grimpé de 14% depuis le début de l'année et le S&P de 11%, davantage que la hausse de 8% que les analystes prévoyaient en moyenne dans une enquête Reuters il y a un an.

L'indice de la santé a pris 0,78% stimulé par un gain de 2,8% pour Allergan, celui des biens de consommation reculant de 0,24%, pénalisé par Amazon (-0,75%).

FRED'S GRIMPE, LOCKHEED RECULE

La journée a été calme également sur le marché des changes, où le dollar a légèrement fléchi par rapport à un panier de devises de référence, se maintenant à proximité d'un pic de 14 ans.

Peu de mouvement également sur le front de la dette, avec des variations infimes des prix des Treasuries.

Sur le Nymex, les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, le marché attendant de voir comment l'Opep va gérer la réduction de la production qui doit entrer en vigueur le 1er janvier.

Du côté des valeurs, Fred's a pris 4,23% après l'annonce par le fonds activiste Alden Global Capital d'une prise de participation de 24,4% dans la chaîne de pharmacies dont il juge le titre sous-évalué et qu'il voudrait voir renoncer au rachat de certains actifs de Rite Aid.

L'action Lockheed Martin a reculé de 1,27% après les critiques de Donald Trump sur le coût de son avion de combat F-35.

Le futur président a annoncé jeudi avoir demandé à Boeing (+0,2%) de proposer un prix pour son F-18 Super Hornet, laissant entendre qu'il pourrait le choisir au détriment du F-35 de Lockheed Martin dont il juge le coût prohibitif.

Les investisseurs ont appris pendant la séance que le moral des ménages américains s'était amélioré légèrement plus que prévu en décembre et que les ventes de logements neufs avaient rebondi en novembre pour atteindre leur niveau le plus élevé en quatre mois, en raison des anticipations sur une hausse des taux d'intérêt.

Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below