22 décembre 2016 / 22:06 / il y a 8 mois

LEAD 1-Trump : les Etats-Unis doivent renforcer leur potentiel nucléaire

(Actualisé avec précision, Poutine, contexte)

par Melissa Fares et Roberta Rampton

PALM BEACH, Floride/WASHINGTON, 22 décembre (Reuters) - Le prochain président des Etats-Unis Donald Trump a appelé jeudi son pays à développer son potentiel nucléaire jusqu'à ce que le monde "revienne à la raison", laissant entendre qu'il pourrait soutenir une modernisation de l'arsenal nucléaire des Etats-Unis.

La raison de ce commentaire n'a pas été explicitée. Le président russe Vladimir Poutine avait auparavant déclaré que la Russie avait besoin de "renforcer le potentiel militaire des forces nucléaires stratégiques".

Les trois piliers de l'armement nucléaire américain, à avoir les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, les bombardiers stratégiques et les missiles balistiques intercontinentaux, devraient arriver en fin de vie au cours des dix prochaines années.

L'entretien et la modernisation de l'arsenal devrait coûter environ 1.000 milliards de dollars (près de 960 milliards d'euros) sur 30 ans, selon des estimations indépendantes.

"Les Etats-Unis doivent fortement renforcer et développer leur capacité nucléaire jusqu'au moment où le monde reviendra à la raison en ce qui concerne les armes nucléaires", a déclaré le futur président des Etats-Unis sur Twitter.

L'homme d'affaires, qui est à sa propriété de Floride pour les vacances de Noël, n'a pas expliqué la raison de ce tweet. Son porte-parole Jason Miller a par la suite déclaré que le futur président faisait "allusion à la menace de prolifération nucléaire et à la nécessité cruciale de la prévenir, particulièrement au sein des organisations terroristes et des régimes instables et sans scrupules."

Le futur chef de l'Etat a aussi voulu "mettre l'accent sur la nécessité d'améliorer et de moderniser notre capacité de dissuasion comme moyen vital de rechercher la paix via la puissance", a ajouté le porte-parole.

Après ses commentaires, des valeurs comme Uranium Resources et Uranium Energy étaient en forte hausse sur les marchés boursiers américains. Uranium Resources a fini en hausse de 31%, à 1,43 dollar et Uranium Energy de 4,75% à 0,99 dollar alors que la tendance était en légère baisse.

Vladimir Poutine, qui a fait savoir que Trump lui avait confirmé son souhait d'améliorer les relations entre les deux pays, s'est exprimé jeudi sur la nécessité de développer l'arsenal nucléaire de la Russie.

"Nous devons renforcer le potentiel militaire des forces nucléaires stratégiques, notamment par des systèmes de missiles capables de pénétrer de façon fiable dans tous les systèmes anti-missiles existants et à venir", a déclaré le président russe lors d'un discours à Moscou.

Donald Trump, qui prendra ses fonction le 20 janvier, a fait campagne pour un développement de l'armée américaine. Mais il a aussi promis de réduire la fiscalité et de contrôler la dépense publique.

Il a rencontré mercredi une dizaine de responsables du Pentagone qui participent aux programmes d'acquisitions militaires, ainsi que les patrons de Lockheed Martin et Boeing, les deux fabricants d'armement du pays.

Le futur locataire de la Maison blanche a précisé qu'il avait discuté avec les deux dirigeants de la baisse du coût de deux programmes importants : les chasseurs F-35 de Lockheed Martin et le 747-8 de Boeing, appelé à remplacer l'avion présidentiel Air Force One.

L'essentiel de l'arsenal nucléaire américain a été construit à l'époque de la Guerre froide durant la course aux armements avec l'Union soviétique et a été remanié à plusieurs reprises pour accroître sa durée de vie.

"Il ne s'agit pas d'un choix entre remplacer ces plate-formes ou les garder; c'est vraiment un choix entre les remplacer ou les perdre", a déclaré en septembre le secrétaire à la Défense Ashton Carter lors d'une visite sur une base aérienne du Dakota du Nord où se trouvent des missiles. Il avait alors noté que de nouveaux systèmes de missiles avaient été construits en Syrie. (Avec Lewis Krauskopf à New York et Emily Stephenson à Honolulu; Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below