20 décembre 2016 / 12:32 / dans 10 mois

CCL rachète le fabricant de billets Innovia pour 811 mlns

20 décembre (Reuters) - Le fabricant canadien d‘emballages et d‘étiquettes CCL Industries a annoncé mardi l‘acquisition pour 1,13 milliard de dollars canadiens (811 millions d‘euros) du fabricant britannique de billets de banque Innovia Group.

Avec cette acquisition, CCL devrait devenir le leader mondial du marché des billets en polymère, un segment en forte croissance.

La Grande-Bretagne est l‘un des principaux pays à avoir adopté des billets de banque en plastique qui sont déjà en circulation au Canada, au Mexique, en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Conçu à partir d‘un film plastique fin et souple, le nouveau billet de cinq livres de la Banque d‘Angleterre est censé être plus propre et plus difficile à falsifier.

Le polymère utilisé par Innovia pour le produire a toutefois déclenché la colère des végétariens qui s‘insurgent contre la présence de résidus issus de la graisse animale.

Le rachat d‘Innovia est le dernier en date d‘une série d‘acquisitions ou de prise de contrôle d‘entreprises britanniques par des groupes étrangers depuis la chute de la livre sterling à la suite du vote de la Grande-Bretagne en faveur d‘une sortie de l‘Union européenne.

Le concepteur de puces ARM Holdings a été avalé par l‘opérateur télécoms japonais SoftBank Group dans les jours qui ont suivi le vote du Brexit. Le groupe américain Twenty-First Century Fox, contrôlé par le milliardaire Rupert Murdoch, a conclu la semaine dernière le rachat des 61% du télédiffuseur Sky qu‘il ne détenait pas encore.

Le rachat d‘Innovia par CCL se fera en numéraire, hors dette, auprès des fonds britanniques de capital-investissement qui le contrôlaient jusqu‘ici sous la conduite de The Smithfield Group. Le groupe canadien s‘attend à ce qu‘Innovia dégage environ 570 millions de dollars canadiens en chiffre d‘affaires net en 2017.

Les ventes annuelles pro-forma de CCL devraient dépasser 5 milliards de dollars canadiens après la transaction, dont le bouclage est prévu pour la fin du premier trimestre de 2017, a dit le groupe canadien.

Une partie de cette participation est vendue par Epiris, filiale de gestion en cours de scission d‘Electra Private Equity , qui a investi 40 millions d‘euros dans Innovia en 2014. (Aravind K et Esha Vaish; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below