19 décembre 2016 / 10:28 / dans 9 mois

L'Australie scellera mardi le contrat de sous-marins français

PARIS, 19 décembre (Reuters) - La France et l‘Australie signeront mardi l‘accord intergouvernemental mettant en oeuvre le contrat de construction par le groupe DCNS de 12 sous-marins destinés à la marine australienne pour un total de 34 milliards d‘euros, a-t-on appris dans l‘entourage du ministre français de la Défense.

L‘Australie avait déjà signé fin septembre un premier contrat de conception des sous-marins DCNS, cinq mois après l‘ouverture en négociations exclusives marquant la victoire du constructeur naval militaire français sur ses rivaux allemand et japonais.

Cet accord fixe le cadre entre les Etats pour l‘ensemble de la coopération, a-t-on expliqué dans l‘entourage du ministre de la Défense pendant toute la période de la coopération bilatérale, soit une cinquantaine d‘années.

“Ca scelle le choix australien”, a-t-on dit.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian signera le contrat mardi matin à Adélaïde avec le Premier ministre australien Malcolm Turbull et posera la première pierre des locaux de DCNS dans la capitale de l‘Etat d‘Australie méridionale.

Thales, qui détient 35% de DCNS, espère de son côté décrocher en 2017 un contrat de plus d‘un milliard d‘euros pour la fourniture des sonars et des équipements de communications des sous-marins.

L‘Australie a annoncé fin septembre avoir choisi l‘américain Lockheed Martin au détriment de Raytheon pour fournir les systèmes de combat eux-mêmes. (Marine Pennetier et Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below