19 décembre 2016 / 12:08 / dans 9 mois

BOURSE-Virbac bondit, incertitudes levées pour le site de St Louis

PARIS, 19 décembre (Reuters) - Le titre Virbac signe lundi l‘une des plus fortes hausses de la Bourse de Paris après la levée des incertitudes entourant le site de production de St Louis (Missouri) du laboratoire vétérinaire.

Virbac a annoncé vendredi soir avoir eu la confirmation de la levée de la lettre d‘avertissement (“Warning Letter”) que la FDA lui avaient envoyée en décembre 2015 à la suite d‘une inspection des autorités locales exigeant un renforcement des procédures de qualité.

La production du site, suspendue un temps en 2015, a repris progressivement mais le groupe attendait de retrouver pleinement le statut (cGMP, current Good manufacturing practice) lui redonnant la possibilité de déposer de nouveaux dossiers d‘enregistrement auprès de la FDA.

“L‘annonce de la levée de la Warning Letter est une bouffée d‘oxygène pour le management du groupe”, commente Grégoire Laverne, gérant actions européennes pour Roche-Brune Asset Management.

“Cela représentait un risque important en termes de chiffre d‘affaires et de rentabilité pour la filiale américaine du groupe, qui pesait pour environ 16% de son chiffre d‘affaires 2015 et figurait avant l‘incident parmi les plus profitables du groupe”, ajoute-t-il dans une note.

La levée de la lettre d‘avertissement de la FDA permet notamment à Virbac de poursuivre le transfert à St Louis comme initialement prévu de la production de l‘antiparasites Sentinel racheté à Eli Lilly.

A 13h05, le titre grimpe de 14,55% à 160,2 euros, dans des volumes représentant plus de 5 fois ceux réalisés en moyenne par la valeur ces trois derniers mois en une séance complète. L‘indice CAC Mid & Small gagne 0,22% dans le même temps.

A ce niveau de cours, le titre perd encore 27% de sa valeur sur l‘année 2016.

A moyen et long terme, Grégoire Laverne se montre plus prudent pour Virbac, dont la qualité économique s‘est selon lui dégradée après, notamment, l‘acquisition de la gamme Sentinel. “Les difficultés de la société (...) nécessitent désormais un vrai travail de restructuration”, estime-t-il.

Dans son communiqué de vendredi, le laboratoire vétérinaire a également dit attendre désormais une croissance de son chiffre d‘affaires 2016 située dans le bas de la fourchette des objectifs communiqués en septembre (entre 4,5% et 6,5%).

Le communiqué de Virbac :

bit.ly/2hLeN0a

Charlotte Brichaux, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below