17 décembre 2016 / 08:09 / dans un an

Vivendi dit ne pas avoir d'intention hostile envers Mediaset

MILAN, 17 décembre (Reuters) - L‘acquisition par Vivendi d‘une participation de 20% dans le groupe de médias italien Mediaset n‘est pas un acte hostile et le but est de construire une société européenne de portée mondiale, déclare le patron du groupe français dans une interview au Corriere della Sera

“Nous avons un intérêt à long terme, nous voulons être un partenaire industriel”, déclare Arnaud de Puyfontaine au quotidien italien.

Le président du directoire de Vivendi souligne que s‘il avait voulu prendre le contrôle de Mediaset, il aurait lancé une OPA.

“Nous en avons les moyens”, dit-il, en précisant avoir dépensé 800 millions d‘euros pour monter à 20% dans le groupe italien.

La semaine dernière, Vivendi a annoncé être parvenu à son objectif initial d‘amasser une participation de 20% dans Mediaset, premier groupe de radio-télévision privé contrôlé par l‘ancien président du Conseil italien Silvio Berlusconi.

Arnaud de Puyfontaine, qui a annoncé vendredi avoir rencontré le ministre italien de l‘Industrie pour expliquer la vision stratégique du groupe, précise avoir également rencontré le patron de Mediaset, Pier Silvio.

Il n‘a pas voulu dire s‘il pourrait lancer une OPA à une date ultérieure. (Stephen Jewkes; Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below