16 décembre 2016 / 14:46 / dans 9 mois

Wall Street ouvre en hausse, le Dow proche des 20.000 points

NEW YORK, 16 décembre (Reuters) - Wall Street a ouvert en hausse vendredi, toujours soutenue par les promesses de relance budgétaire du président élu Donald Trump, qui éclipsent la perspective d‘une accélération de la remontée des taux d‘intérêt l‘an prochain, après celle annoncée mercredi par la Réserve fédérale.

L‘indice Dow Jones gagnait 53,52 points, soit 0,27%, à 19.905,76 dans les premiers échanges et se rapprochait du seuil psychologique des 20.000 points. Le Standard & Poor’s 500 , plus large, progressait de 0,21% à 2.266,79 points et le Nasdaq Composite avançait de 0,18% à 5.466,72.

Les valeurs américaines sont orientées à la hausse depuis l‘élection à la maison Blanche de Donald Trump le 8 novembre, le S&P 500 affichant une progression de près de 6%.

“Si la Fed est plus agressive sur la hausse des taux, c‘est un signe qu‘elle est plus confiante dans l‘amélioration de l‘économie”, a relevé Scott Brown, économiste chez Raymond James.

Des investisseurs s‘inquiètent toutefois de l‘ampleur et de la rapidité de ce rally Trump” et soulignent le niveau élevé des valorisations. Les niveaux actuels du S&P 500 capitalisent 17,9 fois les bénéfices attendus sur l‘année à venir, contre une médiane de 14,7 fois sur les dix dernières années, selon des données de StarMine.

L‘appréciation du dollar a aussi suscité des interrogations sur les conséquences pour les résultats des entreprises ayant une forte présence à l‘international. L‘indice du dollar contre un panier des principales autres devises est à un plus haut de 14 ans.

Sur le plan des indicateurs économiques, les mises en chantier de logements aux Etats-Unis ont accusé en novembre une baisse de 18,7% à 1,09 million en rythme annualisé, un repli plus marqué qu‘attendu, après avoir atteint le mois précédent leur plus haut niveau depuis neuf ans, montrent les chiffres publiés vendredi par le département du Commerce.

Aux valeurs, Honeywell International a ouvert en baisse de plus de 2% après que le groupe aéronautique américain a annoncé vendredi que son bénéfice par action du quatrième trimestre se situerait dans le bas de la fourchette initiale de prévisions et que ses résultats 2017 seraient inférieurs aux estimations actuelles des analystes financiers.

Oracle cède près de 2,5% dans les premiers échanges au lendemain de l‘annonce après-Bourse d‘une hausse moins marquée que prévu de son chiffre d‘affaires trimestriel, les ventes réalisées en dehors des Etats-Unis par le spécialiste des logiciels pour entreprises ayant été affectées par la vigueur du dollar.

Omnicom, qui a annoncé avoir reçu une citation à comparaître de la division antitrust du ministère de la Justice dans le cadre d‘une enquête en cours sur les pratiques en vigueur sur le marché de la production vidéo et de la post-production publicitaires, recule de 0,1%.

En revanche, Abode Systems gagne 1,54% après l‘annonce jeudi d‘une hausse plus marquée que prévu de son chiffre d‘affaires.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Tanya Agrawal, Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below