15 décembre 2016 / 11:56 / dans un an

Hollande apporte son soutien à la Grèce après l'annonce du MES

BRUXELLES, 15 décembre (Reuters) - François Hollande a apporté jeudi son soutien au gouvernement grec après l‘annonce mercredi par le Mécanisme européen de stabilité qu‘il suspendait les mesures d‘allègement de la dette après la décision d‘Athènes de verser une prime aux retraités.

“Je suis solidaire des positions qui sont prises en Eurogroupe. L‘Eurogroupe a décidé d‘alléger la dette grecque, pas encore suffisamment, je soutiens les positions de l‘Eurogroupe”, a dit le président français à son arrivée au Conseil européen à Bruxelles.

“Il ne peut pas être question de demander encore des efforts supplémentaires à la Grèce ou de l‘empêcher de prendre un certain nombre de décisions souveraines qui respectent les engagements qui avaient été pris ici même à Bruxelles”, a-t-il ajouté.

“Je suis pour que la Grèce soit traitée dignement, reste dans la zone euro, et qu‘on trouve enfin le règlement de la dette grecque parce que c‘est la condition, et pour la Grèce et pour l‘Europe, de la stabilité”, a poursuivi le président français.

Jeudi matin, le ministre français des Finances, Michel Sapin, avait lui aussi apporté son soutien au gouvernement grec. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below