14 décembre 2016 / 19:29 / dans 9 mois

Praet (BCE)-Les règles permettent à Rome d'aider ses banques

FRANCFORT, 14 décembre (Reuters) - Les règles en vigueur dans l‘Union européenne permettent d‘envisager des aides de l‘Etat aux banques en Italie, où le secteur doit être assaini car il souffre d‘un nombre excessif de banques faibles sur un marché saturé, a déclaré mercredi Peter Praet, l‘économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE).

“Même l‘Allemagne a mis de l‘argent dans les banques au plus fort de la crise”, a-t-il rappelé dans un entretien au quotidien allemand Die Zeit. “A l‘époque, l‘Italie ne l‘a pas fait.”

“De mon point de vue, bien plus important que la question de savoir d‘où vient l‘argent, il y a celle de l‘assainissement du secteur bancaire”, a-t-il ajouté. “Il y a trop de banques en Italie et elles ne sont pas assez rentables.”

Le gouvernement italien pourrait devoir venir en aide à la troisième banque du pays, Banca Monte dei Paschi di Siena si celle-ci ne parvient pas à boucler d‘ici la fin du mois un plan de recapitalisation de cinq milliards d‘euros, nécessaire aux yeux de la BCE pour renforcer son bilan. (Balazs Koranyi; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below