14 décembre 2016 / 14:43 / dans un an

Cazeneuve pour une évacuation "efficace" à Notre-Dame-des-Landes

PARIS, 14 décembre (Reuters) - Le Premier ministre français a déclaré mercredi avoir demandé au ministre de l‘Intérieur de déterminer les conditions d‘une évacuation “pragmatique” et “efficace” du site occupé du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

Bernard Cazeneuve a plaidé pour une opération d‘évacuation “sans violence” des opposants au projet basés sur la zone de 1.600 hectares située près de Nantes, afin de permette à terme “que cet aéroport puisse se faire”.

“J‘ai demandé au ministre de l‘Intérieur, dans la continuité du travail engagé, de bien vouloir, selon les étapes à franchir, déterminer les conditions d‘une opération pragmatique, efficace et qui permettre de faire en sorte que cet aéroport puisse se faire”, a-t-il déclaré lors des questions d‘actualité à l‘Assemblée nationale.

“Dans un Etat de droit, le droit doit être respecté”, a rappelé Bernard Cazeneuve, qui a géré ce dossier lorsqu‘il était ministre de l‘Intérieur, avant d‘être nommé à Matignon la semaine dernière.

“La question est de savoir comment bien le faire”, a-t-il dit.

Les partisans du projet, validé lors d‘un référendum local organisé en juin dernier, réclament l‘évacuation promise à l‘automne par Manuel Valls, Premier ministre à l‘époque.

Le nouveau ministre de l‘Intérieur, Bruno Le Roux, a avancé la semaine dernière un différend avec la Commission européenne pour justifier que les forces de l‘ordre ne fassent pas mouvement comme annoncé. (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below