13 décembre 2016 / 16:05 / il y a 10 mois

Les Chinois ne veulent plus lancer une OPA totale sur Osram -sources

FRANCFORT, 13 décembre (Reuters) - Sanan Optoelectronics et GSR Go Scale Capital Advisors ne sont plus tentés par une OPA sur la totalité du spécialiste de l‘éclairage Osram Licht en raison de l‘opposition que suscite en Allemagne les visées des entreprises chinoises, ont déclaré mardi deux sources proches du dossier.

“La résistance des syndicats et des politiques a fait impression sur les Chinois”, a expliqué l‘une d‘elles, ajoutant que le fabricant chinois de semi-conducteurs et le fonds de capital investissement pourraient toutefois être toujours intéressés par une participation minoritaire.

Le puissant syndicat IG Metall avait dit en novembre qu‘il s‘opposerait “énergiquement” à toute tentative d‘OPA sur Osram.

Osram s‘est refusé à tout commentaire. Sanan et GSR Go Scale Capital Advisors n‘étaient pas joignables dans l‘immédiat.

Osram avait annoncé en juillet la vente à des acquéreurs chinois de sa filiale d‘éclairage classique Ledvance pour plus de 400 millions d‘euros mais Berlin a par la suite bloqué la transaction.

Le gouvernement allemand avait pareillement retiré en octobre l‘autorisation donnée au chinois Fujian Grand Chip Investment Fund (FGC) de lancer une offre sur l‘équipementier des semi-conducteurs Aixtron. L‘opération a de toute façon été bloquée ce mois-ci par les Etats-Unis pour des raisons de sécurité. (Arno Schütze, Alexander Hübner, Jens Hack, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below