12 décembre 2016 / 21:17 / dans 9 mois

Pour le FMI, la Grèce n'a pas besoin de plus d'austérité

BRUXELLES, 12 décembre (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) s‘est déclaré lundi opposé à tout durcissement de la politique d‘austérité imposée à la Grèce et il a appelé à la mise en place d‘un nouveau modèle de protection sociale financé par le rééquilibrage de la fiscalité et du système de retraites, qu‘il juge trop généreux.

Dans un article, le chef du département Europe du FMI, Poul Thomsen, et son chef économiste, Maury Obstfeld, écrivent que pour le Fonds, l‘insistance de la zone euro à obtenir de la Grèce un excédent budgétaire primaire (c‘est à dire hors service de la dette) de 3,5% du produit intérieur brut (PIB) en 2018 est une erreur, un solde de 1,5% étant selon eux suffisant.

“Nous avons averti que cela se traduirait par un niveau d‘austérité qui empêcherait la reprise naissante de prendre racine”, ajoutent-ils à propos de l‘objectif de 3,5%.

La publication de ce texte intervient alors que le FMI et la zone euro peinent toujours à s‘entendre sur la voie que doit emprunter la Grèce pour assurer son redressement.

Certains pays de la zone euro, comme l‘Allemagne, estiment qu‘Athènes doit non seulement atteindre les 3,5% d‘excédent budgétaire primaire en 2018 mais aussi maintenir ce niveau pendant dix ans. Pour le FMI, une telle démarche serait contre-productive.

“Peut-être la Grèce, par un effort herculéen, pourrait-elle parvenir aux réductions de dépenses nécessaires pour atteindre les 3,5% (...) à court terme. Mais l‘expérience a montré que cela ne pouvait pas être durable et que c‘était incompatible avec l‘objectif de croissance à long terme ambitieux de la Grèce”, dit l‘article.

L‘Allemagne insiste sur l‘objectif d‘excédent primaire car celui-ci, s‘il était atteint durablement, permettrait d‘éviter un allègement du fardeau de la dette grecque, un sujet délicat vu de Berlin à neuf mois des élections législatives.

“LA DETTE GRECQUE EST TOUT À FAIT INTENABLE”

Pour le FMI, “la dette grecque est tout à fait intenable et aucune accumulation de réformes structurelles ne la rendra tenable sans allègement important”.

Le Fonds estime qu‘au lieu de couper dans les dépenses et l‘investissement publics ou dans les dépenses de santé, la Grèce doit s‘attaquer à la réforme de son système fiscal, qui épargne pour l‘instant totalement plus de la moitié des foyers.

Le FMI juge également que le système de retraites grec est extrêmement généreux. La Grèce consacre 11% de son PIB aux retraites chaque année alors que la dépense moyenne des autres pays de la zone euro est de 2,25%.

La Grèce a déjà tenté de réformer ce système mais les différents projets ont été bloqués par la justice ou étaient inadaptés selon le FMI.

Ce dernier ajoute qu‘Athènes ne dispose pas d‘un système d‘assurance chômage ni d‘autres prestations sociales comparables à celles que l‘on trouve dans la plupart des autres pays européens alors qu‘ils sont indispensables pour une économie de marché moderne.

L‘absence d‘assurance chômage rend le gouvernement grec réticent à libéraliser le droit du travail afin de faciliter les licenciements, explique le FMI.

“Plutôt que d‘assurer un soutien aux salariés licenciés, le gouvernement restreint la capacité des entreprises à licencier”, résume l‘article.

“Les retraites ne constituent pas un substitut à un filet de sécurité approprié et cet arrangement particulier n‘a pas été en mesure de répondre à l‘augmentation de la pauvreté au sein des catégories les plus vulnérables”, ajoute-t-il.

Le Fonds recommande d‘élargir l‘assiette de l‘impôt sur le revenu et de modifier le système de retraites afin d‘assurer des recettes permettant d‘augmenter les dépenses ou de réduire la pression fiscale de façon à soutenir la croissance.

“Les autorités doivent réduire encore les pensions de retraite tout en augmentant les dépenses consacrées à un système de protection sociale moderne et correctement ciblé, afin de protéger ceux qui en ont le plus besoin”, écrit-il.

Jan Strupczewski; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below