8 décembre 2016 / 14:11 / il y a 8 mois

La BCE n'a pas débattu d'un éventuel "tapering", dit Draghi

FRANCFORT, 8 décembre (Reuters) - Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a réfuté jeudi l'idée selon laquelle les modifications annoncées du programme d'achats d'obligations équivaudraient à une atténuation progressive ("tapering" en anglais) de sa politique d'assouplissement quantitatif.

"Il n'a pas été question de tapering", a-t-il dit lors d'une conférence de presse après la réunion de politique monétaire du Conseil des gouverneurs. "Le tapering n'a pas été débattu aujourd'hui."

La BCE a annoncé que ses achats d'obligations sur les marchés seraient prolongés au moins jusqu'en décembre 2017, mais à un rythme de 60 milliards d'euros par mois à partir d'avril, contre 80 milliards pour l'instant.

Mario Draghi a expliqué que cette prolongation visait à maintenir la présence de la BCE sur le marché.

Les marchés sont très sensibles à la moindre évocation d'un éventuel "tapering" en raison de ses implications probables en termes de liquidité.

Jeremy Gaunt; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below