8 décembre 2016 / 13:20 / dans 10 mois

Fujian renonce à acheter l'allemand Aixtron après le veto US

FRANCFORT, 8 décembre (Reuters) - Le groupe chinois Fujian Grand Chip Investment Fund a annoncé jeudi renoncer à racheter le spécialiste allemand des équipements de fabrication de semi-conducteurs Aixtron, les Etats-Unis ayant opposé leur veto à l‘opération.

Le gouvernement allemand, qui n‘avait pas encore rendu sa décision sur le projet, a pris acte de son retrait, précisant que l‘enquête en cours n‘avait désormais plus d‘objet.

Le président américain, Barack Obama, a rejeté le projet de rachat d‘Aixtron par Fujian vendredi dernier, sur lequel Washington devait se prononcer pour des raisons de sécurité nationale, certaines des technologies d‘Aixtron étant utilisées par la Défense aux Etats-Unis.

Si le montant de l‘opération - 670 millions d‘euros - était relativement limité, le veto des Etats-Unis illustre la montée des inquiétudes en Occident face à la multiplication des acquisitions par des capitaux chinois de sociétés de haute technologie européennes ou américaines.

Washington avait déjà bloqué auparavant la vente par le groupe néerlandais Philips de sa filiale américaine d‘éclairage à des acheteurs asiatiques.

A la Bourse de Francfort, l‘action Aixtron perdait 4,72% à 3,7130 euros après l‘annonce du retrait de l‘offre de Fujian.

Maria Sheahan et Gernot Heller; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below